Déclaration de Zémour : Le Sénégal adresse une lettre de protestation à Bolloré à travers le Pca de Canal Horizon et menace de sévir

Partagez ce contenu!

Déclaration de Zémour : Le Sénégal adresse une lettre de protestation à Bolloré à travers le Pca de Canal Horizon et menace de sévir

https://jotaay.net C’est peut-être le dérapage de trop pour Eric Zemmour. Le très controversé chroniqueur de la chaine privée française CNews a osé dire à l’antenne, le 13 mai dernier, lors de l’émission «Face à l’info» qu’en France, «les trafiquants de crack sont tous des Sénégalais». Des propos scandaleux de multirécidiviste que les autorités sénégalaises ont décidé de ne pas laisser passer. C’est ainsi que le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a saisi le président du Conseil d’administration de Canal Horizon – propriétaire de la chaine CNews – Mamadou Diagna Ndiaye, pour faire part de la protestation de la République du Sénégal, se réservant «d’entreprendre toute action que requiert la situation si M. Zemmour persiste dans son attitude ignominieuse». 
Le 13 mai dernier, alors que la chaîne CNews établissait un record d’audience avec un pic à 1, 01 million de téléspectateurs, Éric Zemmour creusait un peu plus le sillon nostalgique et quelque peu moisi de la France. Mais pour le faire, le très controversé chroniqueur a choisi notre pays comme cible. En effet, au milieu d’un débat sur le crack, lors de l’émission «Face à l’info», Zemmour a déclaré que «les trafiquants sont issus de l’immigration. En l’occurrence, ce sont des Sénégalais».
Une grave déclaration qui a vite suscité la réaction des Sénégalais connectés, faisant très vite passer d’un «bad buzz» à une affaire d’État. Le gouvernement a ainsi prisses responsabilités. Ainsi, vendredi dernier, le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a saisi Mamadou Diagna Ndiaye, président du Conseil d’administration de Canal Horizon, propriétaire de la chaine CNews, pour faire part de la protestation de la République du Sénégal devant cette sortie d’Eric Zemmour.

«Le gouvernement du Sénégal dénonce et condamne…»

Pour le ministre, «il s’agit, à l’évidence, d’une généralisation stigmatisant qui prend racine sur l’obsession identitaire raciste caractéristique des idées de ce personnage». «Le gouvernement de la République du Sénégal dénonce et condamne fermement cette affirmation hasardeuse et infondée, qui suscite l’indignation la plus vive de l’ensemble du peuple sénégalais», a noté Abdoulaye Diop, indiquant que «cette sortie de M Zemmour, un xénophobe, multirécidiviste dans le maniement de l’ignominie, est attentatoire à notre honorabilité et à notre dignité en tant que Nation».
Très en colère, le ministre poursuit pour regretter au nom du Sénégal que «malgré les multiples condamnations dont il continue de faire l’objet, ce personnage avide de propos scandaleux semble bénéficier d’une forme d’impunité que lui octroie la chaine Cnews propriété de M Vincent Bolloré ; une chaine info, regardée dans toute l’Afrique, notamment au Sénégal, à travers le bouquet Canal Horizon dont vous êtes le président du Conseil d’administration».

«Si M. Zemmour persiste dans son attitude ignominieuse…»

Ainsi, se demande-t-il  : comment peut-on Justifier que M. Zemmour puisse bénéficier d’une tribune quotidienne lui permettant de déverser à jet continu son torrent de haine et d’injures sur des cibles choisies en fonction de leurs origines, de leurs croyances, de leurs religions, de leurs noms ou de la couleur de leur peau ?
«Accuser sans aucune preuve ne relève guère de la liberté d’opinion, mais d’une pure et simple diffamation. Trop, c’est trop ! au nom du gouvernement de la République du Sénégal, je demande solennellement, en votre qualité de président du Conseil d’administration de Canal Horizon, de faire part à Monsieur Bolloré et aux responsables de cette chaire de télévision, de notre vive protestation face à l’absolution dont bénéficie Monsieur Eric Zemmour, un privilège suffisamment troublant pour susciter de légitimes interrogations», fustige encore le ministre sénégalais. Avant de prier son interlocuteur de bien vouloir porter à l’attention de M. Bolloré que «le Sénégal se réserve d’entreprendre toute action que requiert la situation si M. Zemmour persiste dans son attitude ignominieuse».Sidy Djimby NDAO


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*