Déclaration de patrimoine : Un ministre refuse de se soumettre à l’injonction de Macky Sall

Partagez ce contenu!

Déclaration de patrimoine : Un ministre refuse de se soumettre à l’injonction de Macky Sall

https://www.seneweb.com Au cours du Conseil des ministres du 15 juillet 2020, demandant à ces derniers de faire leur déclaration de patrimoine avant le 31 août, certains d’entre eux ont répondu favorablement.
Mais, aujourd’hui, 1er septembre 2020, un ministre de la République continue de tenir tête au chef de l’Etat. Et c’est l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) qui l’a révélé dans une note parvourue par Seneweb.
En plus clair, d’après les sevices de Seynabou Ndiaye Diakhaté, sur les 35 ministres, les 34 se sont acquittés de cette obligation, sans de plus amples détails. Ce qui revient à dire qu’un seul membre du gouvernement de Macky Sall refuse, aujourd’hui, de se conformer à la loi n°2014-17 du 2 avril 2014.
Il reste maintenant à savoir le « sort » qui sera réservé à ce ministre « récalcitrant ».
Le président Sall avait fait sa sortie, quelque 48h seulement après la publication de 3 rapports incendiaires de l’Inspection générale d’Etat (Ige) épinglant pas mal d’autorités du pays.
Pour rappel, aux termes de ce texte législatif de 2014 relatif à la déclaration de patrimoine, la liste des personnes assujetties visées en son article 2 intègre les administrateurs de crédits, les ordonnateurs de recettes et de dépenses et les comptables publics dont le niveau d’opérations porte sur un total annuel supérieur ou égal à un milliard (1.000.000.000) de francs Cfa.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*