(COVID-19) Le Sénégal exclut une seconde vague de la pandémie (ministre)

Partagez ce contenu!

(COVID-19) Le Sénégal exclut une seconde vague de la pandémie (ministre)

DAKAR, 24 novembre (Xinhua) — Le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a exclu ce mardi “une seconde vague” de COVID-19 au Sénégal, tout en demandant aux Sénégalais d’être vigilants.
S’exprimant au cours de la conférence de presse du gouvernement sénégalais, M. Sarr a indiqué que les recherches reçues par son département ne “prédisent pas une seconde vague de COVID-19”.
“Mais, nous travaillons toujours dans ce que l’on appelle l’hypothèse pessimiste. Quand on gère une pandémie, il ne faut jamais être optimiste. Nous demandons à ce que les mesures (barrières) soient respectées”, a-t-il insisté.
Selon le ministre sénégalais de la Santé, la tendance baissière notée depuis deux mois est due à “l’efficacité” de la riposte à la maladie.
“Aujourd’hui, le Sénégal a le meilleur taux de létalité par rapport à la moyenne africaine, et à la moyenne mondiale. Donc, il faut mettre de côté l’hypothèse de l’immunité collective. C’est la riposte qui a été très efficace qui permet d’avoir ce résultat”, a expliqué M. Sarr.
Il a invité les populations à être vigilantes, comme le virus est toujours présent.
Depuis le 2 mars, le Sénégal compte au total 15.908 cas positifs au nouveau coronavirus, dont 331 décès et 15.527 guéris


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*