CONVENTION DER-PUMA : PUS D’UN MILLIARD POUR LES JEUNES ET LES FEMMES DES ZONES FRONTALIÈRES

Partagez ce contenu!

CONVENTION DER-PUMA : PUS D’UN MILLIARD POUR LES JEUNES ET LES FEMMES DES ZONES FRONTALIÈRES

Dakar, 23 avr (APS) – La Délégation à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER/FJ) et le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA), ont signé un protocole d’accord d’un montant de 1, 3 milliard de Francs CFA pour les jeunes et femmes vivant dans les zones frontalières, a appris l’APS, vendredi.
Le Délégué général de la DER/FJ, Pape Amadou Sarr, et le Coordonnateur national du PUMA, Moussa Sow ont paraphé ce partenariat stratégique pour apporter des services financiers de proximité aux jeunes et femmes vivant dans les zones frontalières.
Cette convention vise à ’’identifier les besoins d’accompagnement en termes de création d’emplois pour les femmes et les jeunes dans les zones frontalières qui évoluent dans les filières de l’artisanat , de l’agriculture, de la pêche , de l’élevage et des services’’, a expliqué M. Sarr.
Les bénéficiaires seront identifiés conjointement par les services du PUMA et de la DER/FJ. Les conditions d’accès à cette ligne de crédit seront assouplies, a-t-il assuré.
’’A travers ce financement, nous allons bénéficier de l’expertise du PUMA qui va nous aider à l’élaboration et à la mise en œuvre de ces projets et programmes contenus dans le cadre de cette convention. Un travail préalable a déjà été effectué dans ce sens’’, a indiqué le Délégué général
Il a annoncé que le PUMA mettra en place une ligne de financement d’un montant de 118 millions de Francs CFA déjà disponible.
’’Ces ressources sont disponibles, nous pouvons commencer le travail dès la semaine prochaine. Je suis sûr, si les bénéficiaires remboursent dans les meilleurs délais, nous allons tripler voir quadrupler le financement aux profits des populations’’, a promis Pape Amadou Sarr.
Pour sa part, Moussa Sow a rappelé que le PUMA a été crée pour faire face ’’aux besoins criards et urgents en infrastructures de base aux fins de la modernisation des axes et territoires frontaliers et l’amélioration des conditions de vie des populations’’.
Selon lui, le partenariat avec le DER/FJ va permettre de ’’ sceller de façon formelle les liens de coopération au profit du développement économique et social durable’’ des régions frontalières et des populations, particulièrement les jeunes et femmes.
Le Coordonnateur national du PUMA a estimé que ’’les défis à relever’’ sont certes ’’énormes’’, mais sa structure fonde ’’un grand espoir’’ pour la pérennisation des projets déjà identifiés dont les bénéficiaires ont aussi subi des formations d’immersion.
Il a ajouté que les services du PUMA vont s’atteler à dérouler des formations et des renforcements de capacités sur l’éducation financière au profit des demandeurs de crédits qui sont majoritairement à leurs premières expériences.BHC/OID


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*