COMMERCE EXTERIEUR : Les exportations du Sénégal ont enregistré, au mois de novembre, une hausse de 18, 5%

Partagez ce contenu!

COMMERCE EXTERIEUR : Les exportations du Sénégal ont enregistré, au mois de novembre, une hausse de 18, 5%

https://www.jotaay.net Les exportations du Sénégal ont été évaluées au mois de novembre 2020 à 163, 6 milliards francs Cfa contre 138, 1 milliards le mois précédent, soit une hausse de 18, 5%. Cependant, dans la même période, les importations ont connu une hausse de 30, 9%, passant ainsi de 289, 4 milliards à 378, 7 milliards. A cet effet, la balance commerciale du Sénégal est ressortie à -215, 1 milliards en novembre contre -151, 3 milliards le mois précédent.
Le bulletin mensuel des statistiques du commerce extérieur de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) évalue les exportations du Sénégal, en novembre 2020, à 163, 6 milliards francs Cfa contre 138, 1 milliards francs Cfa au mois précédent, soit une hausse de 18, 5%. Un relèvement essentiellement dû à l’augmentation des expéditions d’arachides non grillées (14, 5 milliards contre seulement 1 million au mois précédent), d’engrais minéraux et chimiques (4, 5 milliards contre 0, 4 milliard au mois précédent), de poissons frais de mer (+67, 9%) et d’or non monétaire (+17, 7%). Toutefois, le repli des exportations d’acide phosphorique (-45, 7%) et de titane (-35, 5%) a amoindri cette hausse.
Cependant, comparées au mois de novembre 2019, les expéditions se sont relevées de 28, 0%. Leur cumul à fin novembre 2020 s’est établi à 1782, 0 milliards contre 1801, 3 milliards pour la même période en 2019, soit une contraction de 1, 1%. Les principaux produits exportés, au cours du mois de novembre 2020 sont l’or non monétaire (46, 0 milliards), les arachides non grillées (14, 5 milliards), les poissons frais de mer (12, 5 milliards), l’acide phosphorique (8, 9 milliards) et les bouillons (7, 7 milliards). Et, les principaux clients du Sénégal ont été le Mali (15, 5%), la Suisse (15, 2%), l’Australie (11, 7%), la Chine (10, 2%) et l’Inde (6, 2%).

Les importations passent de 289, 4 milliards à 378, 7 milliards

S’agissant des importations du mois de novembre 2020, elles sont évaluées à 378, 7 milliards francs Cfa contre 289, 4 milliards francs Cfa au mois précédent, soit un relèvement de 30, 9%. Une hausse expliquée par celle des achats à l’extérieur de moteurs et machines à moteurs (26, 0 milliards contre 6, 9 milliards au mois précédent), de riz (+60, 9%) et d’autres machines et appareils (+24, 5%). Par ailleurs, l’absence d’importation d’huiles brutes de pétrole au mois précédent contre des achats de 26, 5 milliards au cours de la période sous revue, a renforcé cette progression. Cependant, ce relèvement des importations a été modéré par la baisse des importations de sucres bruts et raffinés (-84, 8%) et de froment et méteil (-26, 9%). Comparées au mois de novembre 2019, les importations ont connu une hausse de 9, 7%. Le cumul des importations, à fin novembre 2020, s’est établi à 3754, 3 milliards contre 3811, 3 milliards pour la même période en 2019, soit un repli de 1, 5%. Les principaux produits importés, au cours de la période sous revue, sont les produits pétroliers finis (32, 5 milliards), les autres machines et appareils (32, 1 milliards), les huiles brutes de pétrole (26, 5 milliards), les moteurs et machines à moteurs (26, 0 milliards) et le riz (21, 5 milliards). La France (15, 9%), la Chine (11, 0%), le Nigeria (7, 0%), la Finlande (6, 7%) et l’Inde (5, 8%) ont été les principaux fournisseurs du Sénégal.

Le solde commercial s’est creusé en novembre avec -215, 1 milliards

La flambée des chiffres des exportations a eu des conséquences sur le solde commercial qui s’est établi, au mois de novembre, à -215, 1 milliards francs Cfa contre -151, 3 milliards au mois précédent. Cette détérioration du solde est expliquée par le renforcement du déficit vis-à-vis du Nigeria (-25, 4 milliards contre -0, 3 milliard au mois précédent), de la Finlande (-25, 4 milliards contre -5, 1 milliards au mois précédent) et de la France (-56, 5 milliards contre -47, 9 milliards à la période précédente). Cependant, le renforcement de l’excédent vis-à-vis de l’Australie (+18, 9 milliards contre +10, 0 milliards au mois précédent) a atténué le déficit de la balance commerciale. Le cumul du solde, à fin novembre 2020, s’est amélioré pour s’établir à -1972, 3 milliards francs Cfa contre -2010, 0 milliards francs Cfa pour la même période en 2019.Moussa CISS


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*