Cellou Dalein Diallo : «Le 3ème mandat est la cause de la crise, Alpha Condé est tombé et nous avons gagné la guerre»

Partagez ce contenu!

Cellou Dalein Diallo : «Le 3ème mandat est la cause de la crise, Alpha Condé est tombé et nous avons gagné la guerre»

https://www.dakaractu.com Après avoir rejeté la proposition de diriger la période transitoire en Guinée après le coup d’État, l’opposant farouche du président déchu s’est adressé à ses militants. Cellou Dalein Diallo, à l’occasion de l’assemblée générale virtuelle de son parti, ce samedi 18 septembre, dit avoir retrouvé ses frères de parti mis en prison par Condé grâce au coup d’État.
Toutefois, il souligne que « Alpha Condé est tombé et nous avons gagné la guerre. Nous devons nous réjouir parce que malgré les violences, les tueries, les emprisonnements arbitraires, les intimidations, les tentatives de corruption et de déstabilisation du parti, les exils forcés, les privations et les discriminations, vous êtes restés unis et déterminés dans ce combat héroïque contre la dictature. Le pays est en crise depuis que M. Alpha Condé a décidé de changer la Constitution, de s’octroyer un troisième mandat en violant son serment. »
Selon l’opposant, c’est le troisième mandat qui est à l’origine de cette situation que vit le pays. « Le pays est en crise depuis que M. Alpha Condé a décidé de changer la Constitution, de s’octroyer un troisième mandat en violant son serment. »
Cependant, le président de l’UFDG adoube la junte qui a pris ses responsabilités pour fomenter ce coup d’État. « Le CNRD a eu le courage. Faire tomber un dictateur suppose beaucoup de courage parce qu’on prend des risques énormes. Ils ont eu ce courage. Je voudrais réitérer les félicitations de l’UFDG au CNRD et à son Président, le colonel Mamady Doumbouya pour ses actions positives en mettant fin à ce régime illégitime à cette période d’exception », s’est réjoui Cellou Dalein Diallo battu trois fois par Alpha Condé.
Il rappelle à la junte que les pressions viendront de toutes parts. C’est pourquoi, il doit avoir la tête sur les épaules et faire face. « Nous l’encourageons à aller dans ce sens et à résister aux pressions parce que ça ne manque jamais lorsqu’on a le pouvoir. Il faut que nous encouragions le colonel Mamady Doumbouya à résister. Lorsqu’on a le pouvoir en Guinée, il y a toute sorte de sirènes. Et qu’il restitue au peuple la souveraineté de choisir ses dirigeants, au niveau local, législatif et exécutif… »


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*