Boubacar Seye «malade et admis aux soins», ses avocats montent au créneau

Partagez ce contenu!

Boubacar Seye «malade et admis aux soins», ses avocats montent au créneau

A défaut d’une liberté provisoire pour «raisons médicales», les avocats de Boubacar Sèye exigent son transfèrement au Pavillon spécial, la prison réservée aux détenus malades. Pour cause, l’état de santé de leur client est incompatible avec le milieu carcéral.
Interpellé puis placé sous mandat de dépôt depuis le 19 janvier 2021, Boubacar Sèye, président de l’Ong Horizon sans frontières voit son état de santé «fragile» se détériorer de plus en plus. Une situation qui a poussé ses avocats à lancer une alerte. A défaut d’obtenir sa mise en liberté provisoire, les robes noires recommandent à ce qu’il soit transféré au Pavillon spécial de l’Hôpital Aristide Le Dantec. «Boubacar Sèye vomit tout ce qu’il mange. Il est régulièrement admis à l’infirmerie de la prison. Il y était avant-hier (jeudi). Il a été hier également admis aux soins»,  a informé, hier, Me Moussa Sarr, un de ses avocats. «Le président de Horizon sans frontières est allergique au repas qu’on lui sert en prison. Ce qui a dégradé sa santé incompatible avec son incarcération. A défaut d’une liberté provisoire, nous exigeons à ce qu’il soit transféré au pavillon spécial»,  ajoute-t-il.
Selon l’avocat, outre son placement sous mandat de dépôt qui l’avait rendu fragile, l’état de santé de son client, qui n’est pas encore jugé, de détériore
considérablement. A l’en croire, l’Etat du Sénégal sera tenu responsable de tout qui lui adviendra. «Il a des difficultés énormes pour aller aux toilettes du fait qu’il est un peu handicapé du pied gauche. Ce qui rend son accès difficile aux toilettes au modèle turc»,  déplore Me Sarr. Non sans manquer de signaler des «douleurs vives du côté du rein gauche de Boubacar Sèye pour lequel il avait subi une opération»«Il réclame ainsi avec insistance son transfèrement au Pavillon spécial de Le Dantec», dit-il.
Cette déclaration corrobore celle tenue il y a deux jours par Me Tidiane Dabo sur les
ondes d’une radio de la place. Ce dernier avait annoncé que Boubacar Sèye était
souffrant au point que sa santé est incompatible avec le milieu carcéral. Il avait
également soutenu que son client ne supporte pas la prison. «Il suivait un régime
avant son arrestation. Qu’on le transfert au pavillon social. Il ne mange pas, il ne fait
que boire»,  avait-il alerté. Salif KA


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*