BAD : Une nouvelle garantie de transaction pour soutenir les PME et le commerce en Afrique

Partagez ce contenu!

BAD : Une nouvelle garantie de transaction pour soutenir les PME et le commerce en Afrique

https://www.sikafinance.com Face au déficit persistant du financement du commerce en Afrique, la Banque africaine de développement (BAD) a procédé, le 29 juillet 2021 dernier, au lancement d’une nouvelle garantie de transaction conçue pour fournir jusqu’à 100% de couverture pour le risque de non-paiement aux banques régionales et internationales, pour les transactions commerciales initiées par les banques locales en Afrique; un instrument qu’elle a approuvé depuis octobre 2020.
Cette garantie couvrira une gamme d’instruments de financement du commerce, y compris les lettres de crédit confirmées, les prêts commerciaux, les engagements de remboursement irrévocables, les factures avalisées et les billets à ordre, précise le communiqué de l’institution.
C’est à Stefan Nalletamby, directeur de la Banque pour le développement du secteur financier, qu’il est revenu de présenter les objectifs de ce nouvel instrument ainsi que ses principaux utilisateurs, en ces termes : “Nous sommes ravis de ce nouvel instrument, car il nous offre la possibilité d’utiliser notre forte capacité à supporter les risques, notée AAA, pour améliorer l’accès au financement du commerce et stimuler le commerce intra/extra-africain sur le continent. Les utilisateurs finaux ciblés seront les femmes entrepreneures, les entreprises respectueuses de l’environnement, les petites et moyennes entreprises (PME) et les sociétés locales, grâce à la facilitation des banques participantes locales. La priorité sera donnée aux États à faible revenu et en transition”.
Le nouvel instrument offrira aux institutions financières locales les possibilités dont elles ont tant besoin pour établir des relations avec des banques correspondantes internationales, accroître les liens avec un réseau mondial de partenaires de financement du commerce et réduire le besoin de garanties en espèces, augmentant ainsi l’accès au financement pour les PME à travers le continent, a poursuivi le communiqué.
Rappelons que l’évènement de lancement qui a été organisé en partenariat avec Making Finance Work for Africa (MFW4A), a réuni plusieurs experts chevronnés du financement du commerce venus principalement de la Société financière internationale (SFI), d’Afreximbank, d’Ecobank, d’ODDO BHF et de Moza Banco.Dr Ange Ponou


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*