APR : ministres et DG limogés et trahis préparent la…révolte

Partagez ce contenu!

APR : ministres et DG limogés et trahis préparent la…révolte

https://www.xibaaru.snAdversité  : Macky Sall face à des responsables de son camp, frustrés
Une rébellion voit le jour au sein de l’Alliance pour la République (APR) et de la mouvance présidentielle. Une rébellion conduite par des responsables limogés de leurs postes. Tels des lions blessés, ils se mettent à rendre difficile la vie à la mouvance présidentielle. Une situation que la mouvance présidentielle a toujours vécue.
Premier de la liste, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye. Démis de ses fonctions, après avoir observé un long silence, il a créé un mouvement qu’il a finalement transformé en parti politique, devenant ainsi un des adversaires les plus farouches de la mouvance présidentielle. Thierno Alassane Sall lui a emprunté la même voie. Limogé de son poste de ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall a tout de suite rejoint les rangs de l’opposition. Il passe pour un des plus grands pourfendeurs du Président de la République Macky Sall.
Moustapha Diakhaté ne cesse de tourner en dérision toutes les actions entreprises par le Chef de l’Etat Macky Sall. Moustapha Diakhaté s’est vu ôter de son poste de ministre conseiller du Président de la République, après avoir soutenu que Macky Sall exerçait son deuxième et dernier mandat à la tête de l’Etat, et qu’il ne pouvait prétendre un troisième. Son limogeage fait qu’il ne rate jamais l’occasion pour tirer à boulets rouges sur le Président de la République, se faisant même exclure de l’APR.
Le cas de Me Moussa Diop parait édifiant. Me Moussa Diop qui a été relevé de son poste de directeur général de Dakar Dem Dikk (DDD) en veut terriblement au Président de la République Macky Sall. L’ancienne Présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) Aminata Touré montre elle aussi, qu’elle va rendre la vie difficile au pouvoir du Président Macky Sall.
Aujourd’hui, si des grands responsables de l’APR comme Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye, Oumar Youm démis de leurs fonctions, parviennent à se taire, c’est qu’on avance l’hypothèse de leurs retours à des postes de responsabilité au niveau de l’Etat. Mais, ils seront combien à emprunter le même chemin qu’eux, après avoir été limogés.
La destruction de Macky Sall viendra de l’intérieur de son parti et de la mouvance présidentielle. La rébellion est conduite par des responsables limogés de leurs postes. En bêtes blessées, ils deviennent de farouches adversaires du régime et font des déballages sur certains actes de gestion. Me Moussa Diop en est le parfait exemple. Lui qui accuse son successeur à la tête de DDD d’avoir procédé à des recrutements de marabouts et de conseillers techniques à la pelle avec tous des salaires de directeur. Me Moussa Diop soutient que son successeur s’est également tapé d’un véhicule de fonction d’un coût de 85 millions de FCFA.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*