AMADOU HOTT A SAINT LOUIS : «L’Etat va appuyer la filière riz»

Partagez ce contenu!

AMADOU HOTT A SAINT LOUIS : «L’Etat va appuyer la filière riz»

http://toutinfo.net Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a entamé ce jeudi une tournée de deux  jours dans la région de Saint-Louis. Le ministre s’est rendu dans trois entreprises. Après avoir magnifié le travail mené par les entreprises, le ministre a invité les Sénégalais et les étrangers à investir dans le secteur agricole pour participer à la relance de l’économie.
Amadou Hott a entamé une visite au pas de charge à Saint-Louis, ce jeudi. Au terme de sa tournée dans le Nord, M. Hott s’est engagé à soutenir la filière riz. « L’Etat va appuyer le secteur du riz pour qu’il y ait plus de production, pour qu’il y ait plus d’investisseurs. C’est pour permettre à ceux qui y sont déjà, investissent davantage mais ceux qui n’y sont pas encore, qu’ils soient des Sénégalais ou des étrangers puissent venir entrer dans la filière de production alimentaire locale. L’Etat appuiera tout cela », a certifié le ministre qui va terminer son périple dans la région de Saint-Louis ce vendredi par une rencontre avec la Plateforme locale d’Investissement (Pli) de Saint-Louis
Ce jeudi, il a rendu visite aux entreprises qui ont bénéficié du mécanisme de financement d’un montant de 200 milliards de Fcfa mis en place par le gouvernement, dans le cadre de la lutte contre les impacts de la Covid-19. Il a eu à rencontrer les organisations professionnelles du secteur privé local et des chefs d’entreprises de la région de Saint-Louis.

M. Hott a échangé avec eux sur le mécanisme de financement et le Programme de Relance de l’Economie nationale (PREN), en cours d’élaboration par les services du ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

Pour la journée d’hier, le ministre a été dans les entreprises Seric et Casl à Saint-Louis ainsi que Vital dans l’arrondissement de Mbane. Il a tiré un bilan satisfaisant, au terme de sa visite. « Nous avons terminé la visite par l’entreprise Vital à Mbane qui est une grande rizerie qui transforme le riz paddy en riz blanc vendu sur le marché sénégalais. Elle travaille avec des producteurs locaux, avec l’appui financier de la BNDE. Elle récupère le paddy, le transforme et le vend sur le marché local. Cette entreprise se spécialise dans la transformation du riz paddy, mais dans tout ce qui est culture maraichère. C’est une entreprise qui travaille beaucoup avec les acteurs locaux », se réjouit  Amadou Hott, signalant que l’Etat a déployé les gros moyens pour soutenir les entreprises. « Dans le cadre de la relance de l’économie, nous avons encouragé l’entreprise à travailler avec les banques surtout avec la BNDE qui est déjà l’un de ses banquiers principaux. C’est une entreprise qui emploie près  250 personnes dont certains emplois qui sont  permanents », souligne le ministre. Ajoutant  : « Nous avons rencontré l’entreprise Seric et celle de la Compagnie agricole de Saint-Louis (Casl). Ce que je note, c’est que ce sont des entreprises exceptionnelles qui travaillent, qui ont investi, qui emploient des personnes. Deux parmi elles ont des capitaux locaux et qui ont pris des risques. Il faut le reconnaitre, il y a quelques difficultés dans la filière surtout au niveau de la fiscalité et certainement de la concurrence du riz qui est importé. Tout ceci devra faire l’objet d’études, d’analyses avec les différents ministères concernés notamment le ministère de l’Economie,   mais également ceux des Finances et du Budget, du Commerce, de l’Agriculture et de l’Industrie pour qu’on arrive à avoir des mesures urgentes pour appuyer la filière ».Amath SARR


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*