Afrique subsaharienne : Le top 10 de la croissance en 2020 et 2021

Partagez ce contenu!

Afrique subsaharienne : Le top 10 de la croissance en 2020 et 2021

https://www.sikafinance.com La croissance du PIB de l’Afrique subsaharienne devrait s’effondrer à -3% fin 2020, la pire performance qu’ait connu la région, indique le dernier rapport du FMI publié la semaine dernière. Toutefois la situation varie d’un pays à un autre.
L’on a d’un côté les économies les plus résilientes. Le Soudan du Sud, pays en conflit peu connecté à l’économie mondiale, devrait enregistrer une croissance de 4,1%, soit la plus importante dans la région cette année. En dehors de ce cas, le Bénin et le Rwanda se distinguent avec des hausses du PIB de 2% fin 2020.
Champions de la croissance en Afrique subsaharienne ces dernières années, l’Ethiopie et la Côte d’Ivoire devraient parvenir à maintenir une croissance positive cette année, aux côtés notamment de la Guinée et du Ghana.
Le Niger est également l’autre pays de l’UEMOA qui devrait enregistrer une croissance positive (+0,5%).
La crise de la Covid-19 à laquelle s’est associée la crise politique et l’embargo de la CEDEAO va faire, d’après le FMI, plonger le PIB du Mali à -2%, idem pour celui du Burkina Faso, quand celui du Togo devrait rester stable (+0%). Le Sénégal, quant à lui, devrait accuser un repli de son PIB à -0,7%.
L’UEMOA, avec une croissance attendue à 0,3% fin 2020, sera l’un des deux bassins de la résilience économique sur le continent avec la CAE-5, la communauté des Etats d’Afrique de l’Est où la hausse du PIB est prévue à 1%. Au niveau de la CEDEAO, sous le poids du Nigéria (-4,3% fin 2020), la dynamique du PIB est projetée à -2,5%.
Source  : Perspectives économiques régionales, FMI, Octobre 2020

2021, année du rebond

2021 devrait marquer un rebond général du PIB en Afrique subsaharienne qui est attendu à +3,1%. Hormis deux pays, la République du Congo (Brazzaville) et le Soudan du Sud, la dynamique du PIB devrait être positive dans l’ensemble des pays de la région.
Maurice devrait enregistrer un important rebond en 2021 avec une croissance qui devrait frôler les deux chiffres, après une baisse de son PIB prévue à -14,2% fin 2020. Avec ce pays, le Niger, la Guinée, le Rwanda et la Côte d’Ivoire vont enregistrer les meilleures performances en 2021 selon le FMI.
Source  : Perspectives économiques régionales, FMI, Octobre 2020
Dans UEMOA, la reprise économique en vue devrait faire passer la croissance de 0,3% fin 2020 à 5,3% en 2021, mieux que la CEDEAO (+3% fin 2021). Dans la zone, la croissance du PIB en 2021 est projetée à 3,9% au Burkina, 4,2% au Ghana, 4% au Mali, 1,7% au Nigéria et 3% en Guinée Bissau et au Togo.Jean Mermoz Konandi


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*