Affaire Ousmane Sonko : Le CRD prêt «pour arrêter la machine dictatoriale de la dynastie Faye Sall»

Partagez ce contenu!

Affaire Ousmane Sonko : Le CRD prêt «pour arrêter la machine dictatoriale de la dynastie Faye Sall»

https://www.seneweb.com/Accusé de viols et menaces de mort, le leader du Pastef-Les patriotes, Ousmane Sonko peut compter sur la Conférence des Leaders du Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) « And Dekkil Bokk ». A travers une déclaration rendue publique, ce mercredi 10 février, elle rappelle à l’opinion nationale et internationale le projet énoncé publiquement par le Président Macky Sall de réduire l’opposition à sa plus simple expression. Une déclaration d’intention effectivement suivie d’effets.
Ainsi, fait savoir le porte-parole du jour, le Professeur Alassane Kitane, « après Karim Wade, Khalifa Sall, Adama Gaye et Boubacar Sèye, c’est maintenant le tour d’Ousmane Sonko ! A qui le prochain tour ?” . Selon lui, « pour toutes ces personnalités citées, Macky Sall a mobilisé, utilisé et abusé des missions régaliennes dévolues aux forces de défense et de sécurité et surtout à l’appareil judiciaire, notamment l’autorité du procureur de la république et des officiers de police judiciaire, pour régler des comptes personnels, de famille et de clan, avec des adversaires politiques ou des acteurs de la société dont il considère l’activisme compromettant contre ses intérêts ».
Il avance qu’au même moment, et l’opinion publique nationale et internationale le constate, des transhumants, ses hommes de mains et ses propres parents, même pris en flagrant délit ou accusés de malversations et de détournements de deniers publics vaquent tranquillement à leurs occupations.
Le Congrès de la renaissance démocratique « considère que face aux dérives répétées de Macky Sall, et pour abréger la mal gouvernance endémique que traverse le pays et dont la principale victime est le peuple sénégalais, il n’existe qu’une seule issue salutaire : l’unité et le combat dans la solidarité ».
C’est la raison pour laquelle le CRD réaffirme son adhésion à l’impérieuse nécessité d’un grand rassemblement démocratique et patriotique pour arrêter la machine dictatoriale de la dynastie Faye Sall. Le Congrès de la Renaissance témoigne sa solidarité au Président Ousmane Sonko et garde l’espoir qu’il sortira très rapidement de cette épreuve pour poursuivre le combat qu’il a engagé avec ses partisans et ses partenaires auprès du peuple sénégalais », souligne le CRD.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*