Affaire Diary Sow…le gros mensonge d’une française

Partagez ce contenu!

Affaire Diary Sow…le gros mensonge d’une française

https://www.xibaaru.sn/ « Diary Sow, la piste de la fugue confirmée par les enquêteurs français »…Un article truffé de mensonges et plein d’amalgames.
L’article sur la disparition de notre jeune compatriote publié par Jeune Afrique et écrit
par Anne-Sophie Faivre Le Cadre qui plus, est établie à Dakar, est un tissu de
contrevérités. Anne-Sophie Faivre Le Cadre,  depuis Dakar, veut se mettre dans la peau de la personne la plus renseignée sur l’enquête menée en France par la police de ce pays. Elle passe pour être plus renseignée que l’ambassade du Sénégal, les journalistes français et sénégalais établis en France sur la disparition de Diary Sow.
Anne-Sophie Faivre Le Cadre se fait passer pour une journaliste alors qu’elle ne l’est pas. Elle n’est qu’une blogueuse, et s’est épanchée longuement dans le blog de Jeune Afrique pour raconter des mensonges sur la disparition de Diary Sow. Le titre de son article est déjà révélateur des intentions malveillantes, et de la volonté de nuire de Anne-Sophie Faivre Le Cadre. « Diary Sow, la piste de la fugue confirmée par les enquêteurs français ». Mais, de quels enquêteurs, parle-t-elle 
Elle soutient dans son article avec la plus grande certitude que Diary Sow est saine et sauve, pour mieux asseoir la thèse d’une fugue par elle. Comment peut-elle savoir et affirmer que Diary Sow est saine et sauve ? Anne-Sophie Faivre Le Cadre veut faire croire que ses informations, elle les obtient des forces de police. Lesquelles ? Elle soutient avec force qu’au moment de la perquisition menée par les enquêteurs sur les lieux, l’appartement où vivait Diary Sow était vide. Quel gros mensonge,  puisque les premiers éléments de l’enquête ont au contraire révélé que l’appartement était intact, et tous les bagages étaient sur place.
Un autre gros mensonge de la blogueuse. C’est lorsqu’elle dit que la jeune Diary Sow a refusé de répondre aux appels par téléphone des enquêteurs. Refuser de répondre suppose que le téléphone de Diary Sow sonnait. Alors que depuis la disparition de Diary Sow, son téléphone n’émet plus et n’a plus de signal. Une désinformation de plus de la blogueuse.
Anne-Sophie Faivre Le Cadre tient décidément à faire avaler sa thèse d’une fugue. Avec assurance, elle avance même que peu avant sa disparition, Diary Sow avait informé quelques-uns de ses camarades qu’elle n’en pouvait plus de cette vie, et que personne ne la verra plus. La volonté de nuire devient manifeste. Surtout, lorsqu’elle dit que la famille de Diary Sow a été informée depuis la semaine dernière que celle-ci n’avait pas été enlevée, mais avait fugué. Ce qui est totalement faux. La famille de Diary Sow n’a jamais été informée de cela, puisque justement jusqu’à la semaine dernière, les enquêteurs ne disposaient d’aucun élément. Les hypothèses d’une fugue ne sont là émises que par des internautes.
D’ailleurs, pourquoi une fille d’une vingtaine d’années, seule dans sa chambre d’étudiante, qui bénéficie d’une bourse d’excellence et des aides supplémentaires, va-t-elle fuguer ? C’est quoi une fugue ? Faire une fugue. Action de fuir, de s’enfuir. Le fait de disparaître du milieu familial sans prévenir pendant une durée plus ou moins longue. On dit d’un mineur qu’il fugue lorsqu’il s’enfuit de son domicile. Diary Sow n’est ni mineure, et ne vivait pas au domicile de ses parents. Anne-Sophie Faivre Le Cadre raconte sciemment des contrevérités dans cette affaire.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*