Abdoulaye Sow- » J’ai refusé de céder au chantage de Serigne Mboup… »

Partagez ce contenu!

Abdoulaye Sow- » J’ai refusé de céder au chantage de Serigne Mboup… »

Le président de la chambre de commerce de Dakar, Abdoulaye Sow, est l’invité d’IGFM de ce mardi. Dans cet entretien, M. Sow apporte la réplique aux accusations du président l’Union nationale des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture du Sénégal (Unccias), Serigne Mboup et son groupe.
iGFM – (Dakar) Le président de la chambre de commerce de Dakar, Abdoulaye Sow, est l’invité d’IGFM de ce mardi.
Dans cet entretien, M. Sow apporte la réplique aux accusations du président l’Union nationale des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture du Sénégal (Unccias), Serigne Mboup et son groupe.
Dans cette première partie, il revient sur le processus qui a conduit à son élection dans les règles de l’art et les négociations menées avec les travailleurs pour instaurer un climat social apaisé à la chambre de commerce.
A l’en croire, Serigne Mboup crie sur tous les toits qu’il est derrière mon élection à la chambre de commerce de Dakar. C’est pourquoi, dit-il, après son élection Serigne Mboup est venu le voir pour lui faire des propositions. Notamment d’avoir un bureau à la chambre de commerce de Dakar en sa qualité de président de l’Union, d’avoir un regard sur le courrier, de lui recommander un de ses amis, Cheikh Diallo, ancien consul du Sénégal à Istambul et le poste de représentant de la chambre au niveau du Cosec.
Des propositions que le président Abdoulaye Sow a refusé catégoriquement d’appliquer. Parce qu’il ne doit son élection à personne. S’il accepte ces propositions. C’est quand il a refusé de céder à ce chantage, dit-il, qu’il est devenu un ennemi à abbattre. Une campagne de diabolisation a été orchestrée contre lui dans les médias pour le jeter en pâture.
Mais c’est mal connaître l’homme qui s’est battu pour se retrouver aujourd’hui au sommet. Ce poste de président de la chambre de commerce est plus que mérité. Son élection ne souffre d’aucune constestation et personne ne pourra la salir martèle-t-il.Harouna FALL


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*