cropped-LOGO-RP
Loading ...

DAKAR FINANCES MAGAZINE, par Issa Thioro Gueye – 20 novembre 2023_ 

L’élection présidentielle de 2024 au Sénégal sera marquée par une intense compétition politique. Déjà, pour les parrainages, plus de 200 candidats se sont signalés, exprimant chacun leur désir d’être à la tête du pays. Dans ce paysage politique complexe, les différentes lignes de positionnement des acteurs politiques en présence sont susceptibles d’évoluer au fil du temps, en fonction des dynamiques politiques, économiques, géopolitiques et sociales.

Cela dit, il est important de noter que l’émergence de nouveaux enjeux et les demandes de la société pourraient influencer les choix politiques des acteurs en présence et redistribuer le rapport de force politique.

 _1. Lignes de positionnement du pouvoir en place : Vers une consolidation de la continuité_ 

La première ligne de positionnement incarnée par le Premier ministre Amadou Ba met l’accent sur la continuité des politiques et des projets déjà initiés par le gouvernement actuel. Dans un contexte où le pays fait face à de nombreux défis, cette ligne politique vise à maintenir la stabilité et à consolider les acquis. Toutefois, il convient de noter que le paysage politique est en perpétuelle évolution et que plusieurs candidats issus du camp présidentiel se sont positionnés avec des propositions plus audacieuses pour s’adapter aux demandes de la population et aux réalités du pays.

Cette ligne du changement ou du repositionnement stratégique est portée par des personnalités qui sont d’anciens collaborateurs du président Macky Sall. On peut citer des identités remarquables telles que Mimi Touré, Abdoul Mbaye, Mahammed Boun Abdallah Dionne, Aly Ngouille Ndiaye, Birima Mangera, Mame Boye Diao, Serigne Gueye Diop, Thierno Alassane Sall ou encore Mary Teuw Niane. Ce sont des personnalités qui ont acquis une expérience au sein du gouvernement et souhaitent maintenant une nouvelle allure à leur carrière politique.

Elles estiment que la continuité ne suffit pas pour relever les défis complexes auxquels le pays est confronté. Elles appellent également à une révision des politiques existantes et à de nouvelles initiatives pour stimuler le développement économique, améliorer la qualité de vie de la population et renforcer la participation citoyenne. Leur objectif est de mettre en place des réformes ambitieuses pour moderniser les institutions et l’administration publique, promouvoir la transparence et la bonne gouvernance, ainsi que définir un nouveau cadre de gestion des deniers publics. 

En s’appuyant sur leur expérience gouvernementale, ces personnalités du changement entendent également mettre l’accent sur les priorités économiques, telles que la diversification des secteurs économiques, la création d’emplois durables, l’investissement dans les infrastructures et le renforcement des capacités de l’industrie nationale. Ils soutiennent également l’innovation technologique, la recherche et le développement, ainsi que la promotion de l’entrepreneuriat local pour stimuler la croissance économique et favoriser la création d’opportunités pour tous les Sénégalais.

La ligne du changement s’inscrit dans une volonté de renouvellement politique, tout en capitalisant sur les acquis du gouvernement actuel. Ces personnalités cherchent à présenter une alternative crédible et réaliste, en proposant des solutions adaptées aux problèmes actuels du Sénégal. Leur approche s’appuie sur une analyse approfondie des besoins et des aspirations des citoyens, ainsi que sur une vision ambitieuse pour l’avenir du pays.

Il est necessaire de souligner que la ligne du changement, bien que portée par d’anciens collaborateurs du président Macky Sall, présente néanmoins des différences et des nuances par rapport à la ligne de continuité. Ces différences résident dans les priorités politiques, les orientations stratégiques et les propositions concrètes qui sont avancées pour adresser les problématiques actuelles du pays.

 _2. Lignes de positionnement de l’opposition : Des dynamiques changeantes et concurrentielles_ 

L’opposition est marquée par deux lignes de positionnement principales, susceptibles de subir des évolutions notables au cours de la période qui précède l’élection présidentielle de 2024.

La première ligne, représentée par des personnalités politiques telles que Idrissa Seck, Khalifa Sall et Karim Wade, cherche à établir un consensus et à trouver des compromis pour proposer une alternative crédible au pouvoir en place. En mettant l’accent sur des politiques progressistes et inclusives, cette ligne modérée pourrait gagner en popularité dans un contexte où les aspirations à l’égalité, à la justice sociale et à la bonne gouvernance restent des enjeux importants pour les citoyens sénégalais.

La deuxième ligne, plus radicale et contestataire, est représentée par des mouvements tels que Yewwi, qui inclut le parti Pastef et Dethié Fall, ainsi que des personnalités politiques comme Bougane Gueye Dany et Abdourahmane Diouf. Ces acteurs politiques remettent en question les fondements du pouvoir en place et appellent à des changements structurels profonds dans le système politique sénégalais. Leur discours critique et contestataire résonne auprès de segments de la population qui appellent à une rupture avec les méthodes traditionnelles de gouvernance.

 _3. Ligne de la relève : L’émergence de nouvelles figures politiques_ 

Une tendance importante à relever est l’émergence de nouvelles figures politiques qui incarnent la ligne de la relève. Des personnalités émergentes telles qu’Anta Babacar Ngom et Pape Djibril Fall s’apprêtent à prendre le relais et à apporter des changements dynamiques et adaptés aux problématiques contemporaines de la scène politique sénégalaise. Cette nouvelle génération politique pourrait jouer un rôle essentiel en injectant de nouvelles idées et en mobilisant la jeunesse sénégalaise, qui représente une part importante de l’électorat.

Il reste beaucoup de choses à savoir certes… Mais, la présente analyse permet de voir et de comprendre mieux les différentes dynamiques et évolutions des lignes de positionnement politiques au Sénégal en vue de la présidentielle de 2024. Les notions de continuité, de changement, de consensus, de contestation et de relève sont autant de dynamiques qui pourraient façonner les débats politiques et orienter le choix des électeurs. Il est donc essentiel de surveiller de près l’évolution du contexte économique, géopolitique et social, ainsi que les mouvements et les évolutions des acteurs politiques pour comprendre les enjeux de cette élection présidentielle.