cropped-LOGO-RP
Loading ...

LES PIQUES DE L’AS DE CE VENDREDI

SenePlus  |   Publication 02/12/2022

Qui pour succéder à Aliou Sall ?

Le successeur de Aliou Sall à la tête de l’Association des maires du Sénégal (Ams) sera connu la semaine prochaine à l’occasion de la journée de la décentralisation qui sera présidée par le chef de l’Etat. On annonce déjà des candidatures de Woury Baïlo Diallo maire de Vélingara, de Oumar Ba maire de Ndiob, de Abdou Khadre Ndiaye de Gaya et El hadj Malick Gaye Dg de l’Agetip et maire Ndiandane. Si dans les chaumières, il se dit que Aliou Sall bat campagne pour le maire de Gaya, Abdou Khare Ndiaye, d’autres sources confient que Oumar Bâ de Ndiob est bien placée d’autant qu’il serait le candidat du patron. Seulement, ce serait mal vu que le président de la République soit de Fatick et que celui des maires aussi soit de la même région. Pour beaucoup de maires, le dg de l’Agetip présente le meilleur profil. Sauf qu’il lui faut l’aval du chef de l’Etat pour se présenter. Or … En tout été de cause, le jeudi 8 décembre, la page de Aliou Sall sera tournée

Déthié Fall a rendu visite à Pape Alé Niang

Notre confrère ne s’ennuie pas à la prison de Sébikotane où il est incarcéré depuis une vingtaine de jours. Le président du parti PRP, Déthié Fall, a rendu visite hier à Pape Alé Niang à la prison de Sébikotane. Le mandataire de Yewwi Askan wi aux dernières élections dit avoir trouvé un homme serein, responsable, engagé et suffisamment préparé face à l’épreuve. Pour Déthié Fall, PAN ne mérite pas cette injustice eu égard à son engagement aux côtés du peuple sénégalais et à tout ce qu’il a fait pour la défense et la consolidation de la démocratie. L’opposant lui rend ainsi hommage et demande à tous de rester mobilisés pour sa libération car sa place n’est pas la prison.

Le guide spirituel de la communauté druze d’Israël au Palais

Le leader spirituel de la communauté druze d’Israël en séjour à Dakar a sollicité une audience au chef de l’Etat. C’est ainsi que Sheikh Moafaq Tarif a été reçu hier par le Président Macky Sall au Palais. Le leader spirituel de la communauté druze d’Israël, le Sheikh Moafaq Tarif, est à Dakar pour les besoins d’un colloque interreligieux. Il est également porteur d’un message du Premier ministre israélien. Au sortir de l’audience, le leader spirituel de la communauté druze d’Israël s’est dit très satisfait de la richesse du dialogue confessionnel au Sénégal.

Plus de 6.000 jeunes enrôlés par la CMU

L’Agence Nationale de la Couverture Maladie Universelle (Anacmu) a enrôlé hier 6 000 jeunes, recrutés dans le cadre du programme «Xëyu ndaw yi», par l’Agence Sénégalaise de la Reforestation et de la Grande Muraille Verte (Asergmv). Les deux agences ont signé hier une convention de partenariat pour une prise en charge médicale de ces jeunes qui n’ont pas les moyens de se prendre en charge. Dans le souci d’assurer une sécurité sociale à ce personnel, indique le Directeur général de l’Asergmv, Omar Abdoulaye Bâ, l’institution qu’il dirige a porté son choix sur la Couverture Maladie Universelle (Cmu) pour le volet assurance maladie. A l’en croire, les jeunes sont exposés à des risques à cause de l’utilisation du matériel et les conditions du terrain. C’est pourquoi, le Conseil de surveillance de l’Agence a réaménagé le budget afin de dégager 60 millions Fcfa pour la couverture maladie universelle des jeunes. Pour sa part, le patron de la Cmu, Dr Bocar Mamadou Daff, soutient que l’offre de la Cmu est plus avantageuse aujourd’hui sur le marché. A l’en croire, une fois la convention signée, l’Agence de la grande muraille verte va communiquer les dossiers des 6.000 jeunes travailleurs recrutés aux services régionaux. Selon Dr Bocar Mamadou Daff, la CMU prend en charge de 50% à 80% des frais médicaux.

Enseigner l’histoire de Thiaroye 44 à l’école

Les organisateurs du Festival Thiaroye 44 continuent de plaider pour l’enseignement à l’école de l’histoire des tirailleurs tués dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 1944 par le colonisateur, pour avoir osé réclamer leurs droits de primes de guerre. Ils sollicitent également l’érection d’un monument à l’intérieur du camp de Thiaroye pour la mémoire des tirailleurs. Pour la dixième édition du festival qui a débuté depuis hier, il y aura des séances de projection de films et des panels pour retracer cette tragédie. L’oubli de Thiaroye 44 Restons sur cette tragédie qui est en passe d’être rangée dans les tiroirs de l’oubli. Ce qui constitue aux yeux du leader de la République des Valeurs (Rv) un deuxième massacre. Dans l’infinie liste des massacres du colon, a indiqué Thierno Alassane Sall, Thiaroye est une tragédie à part. Il souligne que des soldats armés de mitrailleuses ont tiré sur des soldats encore au lit, fauchés par cette France qu’ils ont libérée, pour avoir juste réclamé leur dû. Le silence et l’oubli sont un second massacre, dit-il. En revanche, le chef de l’Etat lui a posté un tweet pour rendre hommage à ces héros inconnus. Macky Sall a salué leur mémoire.

Grève générale des agents municipaux

La grève générale des travailleurs des collectivités territoriales et «And Gueuseum» a été largement suivie à Pikine. Dans toutes les communes, les agents ont respecté le mot d’ordre de grève pour réclamer la hausse de leurs salaires au même titre que les fonctionnaires.

Embouteillages à l’autopont de Keur Massar

Inauguré lors de la campagne électorale pour les législatives, l’autopont de Keur Massar avait suscité beaucoup d’espoir pour l’amélioration de la mobilité urbaine. Mais le constat aujourd’hui est que les embouteillages demeurent. Les automobilistes et les usagers continuent de souffrir. Pire, certains marchands commencent à revenir sur les lieux pour ramener l’anarchie malgré la surveillance des lieux par les agents municipaux.

Décès de l’ancien maire de Pikine Ouest

Pikine est en deuil. L’ancien maire de Pikine-Ouest, Pape Malick Hanne (2009-2014), est décédé hier à l’âge de 74 ans. Le brillant inspecteur du travail qui avait intégré la Compagnie sucrière sénégalaise (Css) où il a pris sa retraite, était également un grand acteur sportif pour avoir dirigé l’As Niayes. Amoureux de Pikine, il ne cessait de défendre cette commune de la banlieue. D’ailleurs, il avait présidé les assises lors desquelles il a défendu l’environnement et le patrimoine foncier de Pikine. En plus, Pape Malick Hanne était très engagé aux côtés des populations pour l’extension du grand cimetière musulman de Pikine. Il sera inhumé ce vendredi après la grande prière, après la levée du corps à la grande mosquée de Pikine Icotaf.

 Ziarra annuel de Thierno Bachir Mountaga Tall

Le Préfet de Dakar a présidé hier la réunion du comité départemental de développement (CDD) préparatoire de la 9e édition de la ziarra dédiée à Mouhamadoul Bachir Mountaga Daha Tall, Khalife général de la famille Omarienne. L’évènement est prévu les vendredi 23 et samedi 24 décembre 2022 à Ouakam, à la Cité Cheikh Oumar Foutiyou Tall (terminus P7). Les membres de la famille de Thierno Mountaga Habibou Tall, les Moukhadams, les présidents de dahiras ainsi que les jeunes des «Konu » étaient présents à la rencontre. Le porte-parole du jour, El Hadji Ciré Kane, par ailleurs coordonnateur des dahiras «Konu», a passé en revue l’ensemble des besoins pour une bonne organisation de la ziarra. Après les différentes interventions des chefs des services concernés, le Préfet a réitéré la matérialisation des engagements pris, et a promis de mettre en place un comité de suivi en rapport avec le comité d’organisation. Dans le cadre du renforcement du dialogue inter-confrérique, l’événement de cette année aura comme parrain d’honneur Cheikh Al Islam El Hadji Ibrahima Niass Baye, guide spirituel de la Faydatou Tidiane.

Sida : 12 patients perdus de vue au centre de santé de Diourbel

Au total, douze patients atteints du sida, sous traitement au Centre de santé Sidi Guissé de Diourbel, sont actuellement perdus de vue, a-t-on appris, jeudi, de l’assistante sociale Maty Thiam Dieng. De juillet à septembre 2022, on est à 12 patients perdus de vue sur un total de 114 malades sous traitement antirétroviraux, au Centre de santé Sidi Guissé, a précisé Mme Dieng, par ailleurs gestionnaire de données du programme VIH/Sida du district sanitaire de Diourbel. Elle s’exprimait au cours d’un entretien accordé à l’APS dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Ceux perdus de vue, a-t-elle précisé, sont des patients atteints du VIH/Sida, sous traitement antirétroviral et qui sont absents depuis 28 jours après leur dernier rendez-vous. Pour rechercher ces gens, nous tentons d’entrer en contact avec eux par téléphone ou par des visites à domicile, a-t-elle expliqué. Selon elle, en général, c’est difficile de les retrouver car ils donnent souvent de fausses adresses ou de faux numéros de téléphone. Toutefois, a-t-elle relevé, certains reviennent au centre après une absence prolongée. La gestionnaire a précisé que parmi les 114 patients sous traitement au niveau du Centre de santé Sidi Guissé, il y a cinq enfants, 85 femmes et 25 hommes. L’assistante sociale a fait savoir que la moyenne d’âge des 114 personnes atteintes et suivies au centre Sidi Guissé varie de 35 à 45 ans en général. Selon elle, quand un sujet malade respecte le traitement, accepte tôt le traitement et la maladie, il peut vivre jusqu’à un âge très avancé. Mais le problème, d’après Mme Dieng, est que les personnes atteintes se cachent à cause de la stigmatisation, alors que c’est une maladie chronique comme les autres maladies chroniques.

La marche des taximen interdite

Le regroupement des taxis urbains du Sénégal va devoir revoir sa stratégie de lutte contre la concurrence déloyale des particuliers, clandos et maintenant les motos Jakarta. Car, le Préfet de Dakar a interdit leur marche prévue ce vendredi dans la matinée sur l’itinéraire rond-point Liberté 5-Allées Khalifa Ababacar Sy-Rond-point Jet d’eau. L’autorité préfectorale évoque les motifs de troubles à l’ordre public et entrave à la libre circulation des personnes et des biens. Des motivations infondées aux yeux des taximen. Ils voulaient manifester contre les difficultés du secteur du transport urbain, particulièrement les taxis.

Camp de chirurgie de la cataracte aux Parcelles Assainies

La commune des Parcelles Assainies (Capa), en collaboration avec l’Ong Direct Aid Sociéty, a organisé un camp de chirurgie de la cataracte du 26 au 30 novembre dernier. Un camp qui a permis la consultation et des interventions chirurgicales au laser sur 1 200 patients, gratuitement. Une action que compte pérenniser l’institution municipale, selon le maire Jamil Sané. Ce dernier annonce d’ailleurs dans les jours à venir une autre journée de consultations ophtalmologiques et un camp de cataracte avec remise de lunettes gratuitement.

Colère des apéristes du Ndoucoumane

Les femmes et jeunes de l’Alliance pour la République (Apr) de Kaffrine et de tout le Ndoucoumane prennent la défense du maire de Gniby, Amy Ndiaye qui a reçu hier une gifle de son collège le député́ Massata Samb, lors de la séance plénière. Dans une déclaration reçue à «L’As », ils condamnent la violence et la barbarie du député de l’opposition. En transférant le terrorisme au cœur de l’Assemblée Nationale, disent-ils, ils ont franchi un palier dans leur désir de détruire la République et notre vivre ensemble. A en croire les sympathisants de la victime, la gravité de cet acte est une alerte sur le danger que pourrait constituer l’avènement de ces sombres individus à la tête de notre pays. Pour ces raisons, les femmes et jeunes de Kaffrine apportent leur soutien total au député Amy Ndiaye. Ils souhaitent la mobilisation de toutes les femmes et de tous les jeunes contre de tels actes annonciateurs du chaos qui guette notre pays. Ils réclament la saisine de la justice.