cropped-LOGO-RP
Loading ...

LES PIQUES DE L’AS DE CE JEUDI

SenePlus  |   Publication 01/12/2022

Le chef de l’Etat adresse ses félicitations aux Lions

Le Président Macky Sall a ouvert hier le conseil des ministres par un message de félicitations aux Lions de football qui se sont brillamment qualifiés en 8e de finale de la Coupe du Monde. Le chef de l’Etat a également renouvelé ses encouragements aux joueurs de l’équipe nationale de Football ainsi qu’à l’encadrement technique et administratif. Phase II du programme de lampadaires solaires Restons à la réunion hebdomadaire du gouvernement pour souligner que le chef de l’Etat a insisté sur la mise en œuvre de la Phase II du programme de lampadaires solaires. A ce propos, il a rappelé l’importance du programme des lampadaires solaires qui demeure un marqueur de la politique d’équité sociale et territoriale. Ainsi le ministre du Pétrole et des Énergies a été invité à accélérer la mise en œuvre de la phase II dudit programme (115 000 unités), dont la répartition doit notamment obéir aux critères d’équité territoriale.

Renforcer les moyens de la Sonaged

Le Président Macky Sall veut que la nouvelle Société nationale de Gestion intégrée des Déchets solides urbains (Sonaged) fasse plus que l’Ucg. Pour ce faire, le Premier ministre Amadou Ba et le ministre de l’Hygiène publique sont invités à prendre toutes les dispositions adéquates en vue de renforcer les ressources et les moyens d’intervention de la nouvelle Société nationale de Gestion intégrée des Déchets solides urbains (Sonaged SA) pour la consolidation des performances du système de gestion des déchets solides urbains. Il s’est réjoui des efforts notables consentis par l’Etat, les agents de l’ex-Ucg, les acteurs et concessionnaires du nettoiement pour améliorer le cadre de vie des populations et la gestion des déchets solides urbains.

Décret de création de l’Université du Sénégal oriental

Une vieille doléance du Sénégal oriental sera bientôt satisfaite. La région de Tambacounda réclame depuis une décennie une université. Le gouvernement compte concrétiser cette promesse du chef de l’Etat. A cet effet, le conseil des ministres a examiné et adopté le projet de décret portant création de l’Université du Sénégal oriental (USO). Dans le même sillage, il a adopté aussi le projet de décret portant création de l’Université Souleymane Niang de Matam (USN).

Accident mortel après le match du Sénégal

Un élève âgé de 12 ans a perdu la vie à l’hôpital Idrissa Pouye de Grand Yoff. Le potache a été percuté par une charrette alors qu’il jubilait après la victoire des «Lions» de la Teranga sur l’Équateur comptant pour la Coupe du monde de football. Bassirou Ndiaye est grièvement blessé à la tête. Il a été évacué à l’hôpital Idrissa Pouye de Grand Yoff par les sapeurs-pompiers suite à une réquisition de la Police de Jaxaay. Finalement, le petit a rendu l’âme au bloc opératoire. Après le choc, le charretier a pris la fuite. La police de Jaxaay a ouvert une enquête en attendant les résultats de l’autopsie.

 La Senelec forme ses prestataires

Pour l’amélioration de ses services, la Société nationale d’électricité (Senelec) a entrepris depuis hier un vaste programme de formation au profit de ses prestataires agréés et entrepreneurs regroupés en collectif. Une manière, selon le chargé de communication du Collectif des prestataires agrées, Baba Sy et le Directeur général de la Senelec, de promouvoir la qualité dans l’offre de service par l’habilitation. Ce sont au total 70 mille personnes qui seront formées sur la sécurisation, l’hygiène et la protection.

Indiscipline sur la RN 1 à hauteur de Thiaroye Guinaw rails

Sur l’axe routier Poste Thiaroye/Rond-Point Sips, c’est l’indiscipline totale. Devant l’arrêt de la mairie de Guinaw rails Sud, les véhicules de transport sèment le bordel. Les chauffeurs stationnent leurs véhicules au milieu de la chaussée pour descendre ou prendre des clients. Ce qui obstrue la circulation créant ainsi des embouteillages et un désordre total. On assiste parfois à des échanges de propos aigres doux entre automobilistes. L’escadron de surveillance routière de la Gendarmerie doit y remettre de l’ordre.

Kolda : Une batteuse d’arachide broie un cultivateur

Alassane Seydi, un jeune cultivateur, a été broyé par une machine batteuse d’arachide que son frère lui a achetée récemment. L’incident s’est produit au village de Kounfarang dans la commune de Bignarabé, dans le département de Médina Yoro Foulah. C’est au moment de mettre les bottes d’arachide dans la machine que son boubou a été emporté par la machine qui l’entraîne à l’intérieur.

La Gendarmerie interpelle un faux infirmier

La gendarmerie a mis hors d’état de nuire un faux infirmier qui exerçait dans la commune de Yarang Balante, dans la région de Sédhiou. Il a été interpellé aux environs de 18h par les éléments de la brigade territoriale de Samine. La perquisition effectuée au domicile du faux infirmier a permis aux pandores de saisir un lot de matériels médicaux et des médicaments. Il s’agit de deux blouses de protection jetables, 21 pinces, 04 plateaux, 03 tensiomètres, 02 paires de ciseaux, 02 stéthoscopes, 02 blocs d’ordonnancier de 100 pages, 02 registres de consultation, 01 tambour, 01 haricot, 01 thermo flash, 01 thermomètre, un cachet et 02 frigos bar.

RSF promet de travailler à la libération de Pape Alé Niang

Le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), Christophe Deloire, a promis, mercredi, à Dakar, de faire le nécessaire pour obtenir la libération du journaliste sénégalais Pape Alé Niang, qui est arrêté depuis le 6 novembre pour des faits liés à l’exercice de son métier. «J’ai obtenu un permis de visite. J’irai le voir demain matin. On fera tout pour qu’il sorte [de prison] le plus vite possible », a soutenu Deloire. Le Secrétaire général de RSF a fait cette promesse lors du lancement des activités du bureau à Dakar pour l’Afrique subsaharienne, de ladite organisation de défense de la liberté de la presse. «Le Sénégal est un pays extrêmement important pour nous. Il doit être un modèle régional. Il faut d’ailleurs saluer les propos qu’a tenus le Président Macky Sall lorsqu’il a été élu en disant que, durant son mandat, aucun journaliste ne sera placé en détention », a ajouté Christophe Deloire. «Il l’a répété en 2018 quand on lançait le partenariat sur l’information et la démocratie. Un engagement fort ! Malheureusement, cet engagement-là a été démenti. Qu’il (Macky Sall) fasse en sorte que ce soit d’une courte parenthèse et que Pape Alé Niang sorte de prison », a-t-il confié à l’Aps. Le bureau à Dakar de RSF pour l’Afrique subsaharienne va ‘’couvrir’’ les activités de ladite organisation dans 40 pays africains, selon Deloire.

Les nominations en Conseil des ministres

Le chef de l’Etat a secoué la diplomatie lors du conseil des ministres. Le Général de Division El Hadji Daouda Niang est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Sénégal en Côte d’Ivoire, en remplacement de Abdou Khadir Agne. Ce dernier devient ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Sénégal au Niger, en remplacement de Paul Benoit Sarr. Quant à l’expert en relations internationales Doro Sy, il est promu ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en République démocratique du Congo, en remplacement de Papa Talam Diao.

L’ancien maire de Tamba devient Pca de l’Anrac

L’ancien maire de Tambacounda, battu lors des dernières élections locales, revient aux affaires. Responsable de l’Alliance pour la République (Apr), Mame Balla Lo, est promu président du Conseil de Surveillance de l’Agence nationale pour la Relance des Activités économiques et sociales en Casamance (Anrac), en remplacement de Pascal Manga.

Mouhamadou Lamine Massaly nommé Pca de l’Onfp

Ses sorties intempestives contre le leader de Pastef, Ousmane Sonko, ont été rétribuées par le Président Macky Sall. L’ancien libéral Mouhamadou Lamine Massaly est nommé président du Conseil d’Administration de l’Office national de formation professionnelle (Onfp) en remplacement de Mamoussé Diagne. Par ailleurs, le chef de l’Etat a nommé Mamadou Sidibé, professeur titulaire des Universités coordonnateur du projet de l’Université Souleymane Niang de Matam (USN) et Kandioura Noba, professeur titulaire des Universités, coordonnateur du projet de l’Université du Sénégal oriental (USO).

Amaro Ntaby Badji, Directeur du Secteur public local

Le chef de Division à la Direction du Secteur public local, Amaro Ntaby Badji, est promu Directeur du Secteur public local à la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, poste vacant. Virginie Dora Diouf, précédemment Fondé de pouvoirs de l’Agent Comptable des grands projets, est nommée Agent Comptable des Grands projets à la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor en remplacement de Mamadou Oumar Bocoum, admis à la retraite. L’administrateur civil Thierno Sadou Diallo précédemment adjoint au Directeur du Contrôle budgétaire à la Direction générale du Budget, est nommé Directeur des Ressources humaines au ministère des Finances et du Budget, en remplacement de Bassirou Soumaré, admis à la retraite. Conseiller en planification à la Direction générale du Budget, Abou Aw est nommé Directeur des pensions à la Direction générale du Budget, en remplacement de Mouhamadou Diallo, admis à la retraite. Leroux Dramé, administrateur civil, est nommé Secrétaire général du Centre national de la Fonction publique locale et de la Formation.

Les Eaux et Forêts de Kaffrine disposent d’une seule citerne

Dans le cadre de la lutte contre les feux de brousse, un Comité régional de développement a été tenu hier à Kaffrine en présence des autorités administratives et les services compétents. À cette occasion, le bilan de la campagne de l’année dernière a été dressé par le service régional des Eaux et forêts de Kaffrine. Selon le chef du service régional, une nette diminution des feux de brousse a été notée au cours de ces dernières années. Et pour l’année dernière, 46 cas de feux de brousse ont été signalés pour une superficie totale de 850 hectares. Pour cette année-ci, seuls 09 cas de feux de brousse ont été répertoriés sur une superficie de 456 hectares. Au cours de cette rencontre, renseigne Dakaractu, plusieurs contraintes ont été soulevées par le régional du service des Eaux et Forêts de Kaffrine. Il s’agit de l’absence d’implication des collectivités territoriales dans la préservation de l’environnement et surtout du manque de moyens de locomotion pour ledit service. La région de Kaffrine ne dispose qu’un seul camion-citerne fonctionnel.