cropped-LOGO-RP
Loading ...

LES PIQUES DE L’AS DE CE MARDI

SenePlus  |   Publication 29/11/2022

Macky Sall charme les «Nittu daara»

Coup de communication ou décision spontanée ? Quoi qu’il en soit, le président de la République Macky Sall a séduit les religieux et les quelques 1500 maîtres coraniques qui étaient dans la salle. En effet, alors que le maître de cérémonie était en train de présenter les délégations, le Président Macky Sall a interrompu la communication de ce dernier pour permettre aux religieux d’effectuer la prière du zénith (14h). Ce qui a provoqué des «Allahou Akbar ! » dans la salle. Rappelons qu’il présidait hier la rencontre avec la communauté des daara pour mettre à la disposition des populations une offre répondant à leurs aspirations, dans un souci d’équité et d’égalité des chances. Macky gâte la championne du monde de récital de Coran La championne du monde de récital de Coran, Sokhna Ndatte Cissé a été honorée hier par le président de la République. En effet, Macky Sall a offert la somme de 10 millions Fcfa à la lauréate. Le chef de l’Etat a voulu aussi rendre un vibrant hommage au maître coranique de cette dernière en lui octroyant 2 millions Fcfa.

Danger au lycée Limamou Laye de Guédiawaye

Les apprentissages au lycée Limamou Laye de Guédiawaye se déroulent actuellement dans des conditions très difficiles à cause des bâtiments en état de délabrement avancé et qui peuvent s’effondrer à tout moment. Ce qui fait que les élèves s’entassent dans certaines salles de classe. Pire, le bloc administratif a été délocalisé pour des raisons de sécurité, car une partie de la toiture de la salle des professeurs de cet établissement préfabriqué, installée depuis 1978, s’est effondrée. Ces problèmes d’insécurité, en plus de la recrudescence des vols, ont poussé le conseil de gestion du lycée à monter au créneau pour dénoncer cette situation. Gagnesiry Fall demande au président de la République d’intervenir pour la réfection du lycée dont le budget est estimé à 06 milliards.

Aminata Touré reçue par le Khalife général des mourides

La députée Aminata Touré a été reçue à Darou Miname par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. L’ancienne Première ministre qui s’est rendue à Touba pour un ziarr auprès du guide religieux s’est longuement entretenue avec ce dernier. Selon une note reçue à «L’As», leurs échanges ont porté sur la situation du pays. D’après la même source, Mme Aminata Touré a remercié le khalife général des Mourides pour sa disponibilité à chaque fois que de besoin, mais également pour les conseils. Elle a sollicité des prières pour son engagement pour le Sénégal. Quant au guide religieux, il a rappelé à Aminata Touré ses liens avec sa famille, notamment son père qui était son grand ami.

Une hôtesse d’Air Sénégal citée dans un trafic de faux billets…

L’hôtesse de l’air de la compagnie Air Sénégal Sa répondant du nom d’Amy Diop est dans de beaux draps. Elle a été interpellée par les services sécuritaires à Dubaï alors que son vol faisait une escale technique sur le sol du pays des Émirats. Le vol avait pour destination le Qatar. D’après des sources de Dakaractu, l’hôtesse est impliquée dans une histoire de faux billets d’avion avec son identifiant en lien avec un ressortissant africain dont on ignore encore la nationalité. Ainsi, Amy Diop aurait travaillé dans un passé récent pour la compagnie Emirates Airlines. Dakaractu a appris que les autorités sénégalaises interviennent depuis son interpellation pour la tirer d’affaires. En tout cas, l’affaire est très sérieuse.

L’Uemoa accompagne 400 jeunes à Thiès

Pour se dresser contre l’émigration clandestine, à travers la mise en place d’une alternative crédible, l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) accompagne à Thiès le processus de formation de 400 jeunes sur une période de 4 mois, sur le thème : « Jeunesse et entrepreneuriat dans un contexte d’intégration sous-régionale, marqué par une globalisation des échanges ». C’est dans le cadre du programme Archipelago déroulé par la Chambre que des Bénéficiaires auront un diplôme certifié par l’Etat du Sénégal dans les domaines de l’horticulture, des fruits et légumes, des produits forestiers, de l’agriculture, de la transformation des produits locaux, de l’emballage, des produits laitiers, de la charcuterie. Il s’agit d’aller vers une meilleure prise en compte des enjeux de formation et d’employabilité des cibles, le renforcement des compétences pour une employabilité assurée. Selon Mme Aïssa Kabo représentante résidente de la commission de l’Uemoa au Sénégal, le problème aujourd’hui est que beaucoup de jeunes franchissent des limites inimaginables pour aller chercher des activités hors des frontières et malheureusement, avec beaucoup de conséquences désastreuses. A l’issue des échanges, nous sommes satisfaits par la qualité de la formation qu’ils ont reçue, qui est très riche, à la fois pratique et théorique (au centre de formation de Peycouck et à l’ISEP de Thiès), avec des immersions dans le monde professionnel. A l’en croire, les jeunes sont également prêts à travailler en réseau, mais aussi à créer de l’emploi.

Warang : L’ancien ministre Abdoulaye Diop cité dans un litige foncier…

Warang, l’un des plus grands villages de la commune de Malicounda, connaît souvent des litiges fonciers. Très en colère, les populations ont fait face à la presse hier pour dénoncer une spoliation foncière du domaine maritime. L’ancien ministre de l’Économie et des Finances, Abdoulaye Diop, est cité dans ce contentieux. Le président du conseil villageois, Cheikhou Diakhaté, dénonce une spoliation foncière sur une superficie de 1090 m². A l’en croire, tout récemment, un promoteur immobilier du nom de Mouhamed Faye est venu réclamer 587m² dans le domaine maritime du village. A l’en croire, le promoteur Mouhamed Faye veut démarrer des travaux sur le site. D’après ses dires, c’est un ancien ministre du régime de Wade, en l’occurrence Abdoulaye Diop, qui est derrière ce projet. Mais Cheikhou Diakhaté confie à Dakaractu que les populations défendront leur patrimoine parce que seul cet espace reste à Warang. Il lance un appel aux autorités avant qu’il n’y ait un soulèvement de la population de Warang. D’après Cheikhou Diakhaté, le promoteur immobilier a soutenu chez le chef de village que c’est l’homme d’affaires mbourois, Samba Fall, qui a vendu le site à Abdoulaye Diop. Seulement, ajoute-t-il, le promoteur est toujours incapable de montrer le permis d’occuper qu’il dit détenir.

…Le plaidoyer du maire Maguette Sène

Restons sur ce litige foncier pour dire que la maire Maguette Sène veut y trouver une solution. Car, les populations veulent être édifiées sur le statut juridique du site, sa superficie réelle et l’objet de l’attribution. En tout cas, l’édile de Malicounda a précisé que le terrain est du domaine public maritime ; par conséquent, la commune n’a pas compétence à l’administrer. A l’en croire, l’intéressé est détenteur d’une autorisation d’occuper signée par le ministre des Finances. Toutefois, le terrain constitue le seul point d’accès des populations de Warang à la plage. Ainsi le maire compte faire un plaidoyer auprès des autorités pour que l’espace soit rétrocédé au village.

L’Afrique contre l’Amérique du Sud

Un fait qui n’a pas échappé aux amateurs de football. Trois équipes africaines vont jouer leur qualification contre trois équipes d’Amérique du Sud. L’Afrique croise l’Amérique du Sud lors des derniers matchs de poules. Par exemple, le Cameroun va affronter le Brésil, le Sénégal fera face à l’Équateur et le Ghana sera aux prises avec l’Uruguay.

5,5 milliards pour restaurer 10 000 ha dans le bassin arachidier

La coopération belge (Enabel) veut restaurer 10 000 hectares de terres dans le bassin arachidier pour une meilleure résilience des communautés face aux changements climatiques, a constaté l’APS. En tournée dans le bassin arachidier, les responsables d’Enabel ont tenu des réunions publiques de sensibilisation à Birkelane, Guinguinéo et Gossas pour expliquer les enjeux de ce projet intitulé Portefeuille thématique climat Sahel (PTCS). L’objectif global au niveau des trois départements ciblés est de restaurer 10 000 hectares de terres qui sont dégradées en raison de problèmes de salinisation, d’érosion ou des causes éoliennes et hydriques, a expliqué Pierre-Henry, chef du projet à Enabel. D’un montant de 5,5 milliards de francs CFA, ce projet vise à améliorer la gestion durable des ressources naturelles et la restauration des écosystèmes naturels des trois départements ciblés au niveau du bassin arachidier. Il s’agit de Gossas, Guinguinéo et Birkelane.

La garde rapprochée de Sonko édifiée sur son sort ce mardi

Les cinq membres de la garde rapprochée d’Ousmane Sonko seront édifiés sur leur sort ce mardi. Il en est de même pour Omar Ndione, membre de l’Alliance Pour la République (Apr), accusé d’avoir orchestré les incidents de Tchiky (commune de Diass). Après une demande du procureur qui a réclamé deux ans dont 12 mois de prison ferme contre les éléments de sécurité du leader de Pastef et 1 an dont 6 mois ferme contre Omar Ndione, le tribunal de Mbour va prononcer son verdict aujourd’hui.

Le député Dr Mohamed Ayib Daffé tacle Antoine Diome

Le député Mohamed Ayib Daffé n’a pas raté le ministre de l’Intérieur hier lors de l’examen du projet de budget dudit ministère. Citant un rapport de 2021 du Département d’Etat (Amérique) sur la sécurité au Sénégal, le député a dressé un tableau sombre de la justice sénégalaise marquée par des exécutions illégales ou arbitraires, extrajudiciaires commises par le gouvernement ou en son nom, des tortures ou traitements cruels et dégradants, des conditions carcérales pénibles délétères, arrestations et détentions arbitraires, prisonniers politiques, confiscation liberté de la presse, violences ou menaces de violences contre les journalistes, censurés et incrimination de la diffamation. Il indexe la responsabilité du ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome qui, révèle-t-il, a fini de militariser la police en collusion avec les nervis qui ont le permis de tuer et de torturer. Des interdictions de manifestations pacifiques condamnées par la Cour de justice de la Cedeao. S’adressant à Antoine Félix Diome, il déclare : « Vous êtes désigné à tort ou à raison comme étant l’homme des complots politico-judiciaires contre Karim Wade, Khalifa Sall et Ousmane Sonko qui ont tous échoué. Le guet-apens électoral contre la coalition Yewwi-Wallu, là également, vous avez lamentablement échoué parce qu’elle a 80 députés à l’assemblée nationale».

Le député Dr Mohamed Ayib Daffé tacle Antoine Diome (bis)

Restons avec le député de l’opposition qui disqualifie l’actuel ministre de l’Intérieur pour l’organisation des élections de 2024. «De par votre zèle partisan et votre brutalité à l’égard de l’opposition et combattant contre la démocratie, vous êtes disqualifié pour organiser les élections de 2024. Nous exigeons un ministre chargé des Elections non partisan. Vous êtes une menace à la stabilité politique et sociale du Sénégal. Vous en êtes vous-mêmes un risque budgétaire. On doit vous inscrire dans le document sur le registre des risques au même titre que la guerre russo-ukrainien et le Covid», déclare le député Yewwi de Sédhiou. Autant de raisons, dit-il, qui le poussent à ne pas voter ce budget qui va servir à réprimer l’opposition, mater les combattants de la démocratie, étouffer des journalistes et réprimer les Sénégalais.