Mbour/Warang : l’ancien ministre des Finances Abdoulaye Diop cité dans une affaire de litige foncier relevant du domaine maritime…

https://www.dakaractu.com Warang reste l’un des plus grands villages de la commune de Malicounda administrée par le dg du Coud, Maguette Sène. Toutefois, cette localité très prisée par les touristes, connaît souvent des litiges fonciers. Les populations très en colère ont ainsi fait face à la presse pour dénoncer une spoliation foncière du domaine maritime dans laquelle est citée l’ancien ministre des Finances Abdoulaye Diop. Le président du conseil villageois, Cheikhou Diakhaté, revient ici sur cette affaire. « Nous sommes réunis à la plage de Warang pour dénoncer une spoliation foncière. Sur cet espace de 1090 m² que vous voyez, tout récemment un promoteur du nom de Mouhamed Faye est venu pour en réclamer une partie. Il dit qu’il est le propriétaire de 587m² dans le domaine maritime du village. Un espace dont le village s’est toujours servi comme utilité publique…Ces temps-ci le promoteur Mouhamed Faye est venu y opérer des travaux… Et d’après ses dires, un ancien ministre de la République sous Wade, Abdoulaye Diop en l’occurrence, est derrière ce projet.  Quant à nous, nous défendrons notre propriété, notre patrimoine. Parce que cet espace-là, c’est le seul qui reste à Warang. Nous sommes déterminés, prêts à y laisser notre vie pour conserver cet espace. Donc, nous lançons un appel aux autorités avant qu’il ne soit trop tard, avant qu’il n’y ait risque de soulèvement de la population de Warang. Lors de notre rencontre au domicile du chef de village, il a dit que c’est Samba Fall (homme d’affaires Mbourois) qui a lui (Abdoulaye Diop) vendu le terrain. Lors de cette même rencontre, il nous a dit qu’il a un permis d’occuper, délivré par les services de l’État. Mais il est toujours incapable de nous le montrer. »

Pour finir, les populations exigent d’être édifiées sur trois points : le statut juridique de cet espace-là, sa superficie réelle et l’objet de l’attribution

. Le maire Maguette Sène, a indiqué que le terrain faisant partie du Domaine public maritime, par conséquent la commune n’a pas compétence à l’administrer. L’intéressé est détenteur d’une autorisation d’occuper signée par le Ministre des Finances, a-t-il aussi fait savoir. Toutefois, le terrain constitue le seul point d’accès des populations de Warang à la plage. « Tout ce que nous pouvons faire, c’est un plaidoyer auprès des autorités pour que l’espace soit rétrocédé au village », s’est résigné Maguette Sène..
%d blogueurs aiment cette page :