cropped-LOGO-RP
Loading ...

Marché central au poisson

https://www.enqueteplus.com Il y a de cela quelques jours, le ministre des Pêches et de l’Économie maritime a porté son choix sur le maire de la commune de Guinaw-Rails Nord, Waldiodio Ndiaye, pour diriger le marché central au poisson de Pikine. Moins d’une semaine après sa nomination, une assemblée générale a été organisée hier par le comité des délégués dudit marché. Selon leur porte-parole, ils ont jugé nécessaire de convier cette rencontre pour informer tous les acteurs sur la nouvelle situation qui existe dans ce marché. Selon Abdoulaye Sarr, le marché est passé  depuis quelques années entre les mains de trois ministres des Pêches, à savoir Oumar Guèye, Alioune Ndoye et actuellement Pape Sagna Mbaye. Le constat, selon lui, est que d’Oumar Guèye à ce jour, le marché est considéré par les trois directeurs comme un ‘’citron’’. ‘’La seule chose que nous acteurs réclamons est un comité de gestion. On sait très bien que le ministre a les prérogatives de nommer un directeur. C’est une lutte que nous menons depuis longtemps. Il faut qu’il soit mis en place pour contrôler le marché dont toutes les richesses sont internes, puisqu’il n’y a pas de dotation, ni de subvention. C’est uniquement nous-mêmes qui faisons fonctionner ce marché. On ne peut pas comprendre que les acteurs s’acquittent de leurs droits et que les dirigeants ne font pas leurs devoirs. Nous avons dans le marché des problèmes d’électricité, de coupures d’eau, de gestion interne et rien n’a été fait dans ce sens. Nous disons niet. Nous disons au ministre de la Pêche  qu’il est libre de nommer un directeur, mais au moins qu’il soit accompagné par une commission de gestion forte par les acteurs et pour les acteurs. C’est une condition sine qua non pour nous. Pour qu’il y ait une parfaite entente avec le nouveau DG, il faut impérativement cette commission pour que les recettes du marché puissent être utilisées comme il se doit’’, a indiqué M. Sarr. D’après lui, ils sont prêts à dialoguer avec le…