Disparition de deux gendarmes originaires de Kanfountine : le maire de la localité très inquiet demande à l’Etat de tout mettre en œuvre pour les retrouver

https://actusen.sn La tristesse s’est emparée de l’Ile de Niomoune, depuis l’annonce de la disparition de deux militaires originaires de cette localité de la commune de Kanfountine. Selon le maire, les populations vivent une situation très éprouvante depuis qu’elles ont pris la nouvelle de la disparition de leurs deux fils. « En tant que maire et parent, j’exprime ma profonde préoccupation, mon soutien et ma compassion aux familles et à la population de Kanfountine qui sont sous le choc et dans l’inquiétude extrême. C’est très difficile ! », a lancé David Diatta au micro de la Rfm. Face à la gravité de la situation, il invite l’Etat à tout mettre en œuvre pour retrouver les deux éléments de la gendarmerie nationale qui n’ont pas donné signe de vie depuis samedi dernier.  « Je lance un vibrant appel pour que les recherches soient beaucoup plus accentuées. Tout ce qui nous préoccupe c’est de retrouver ces dignes fils de Niomoune saint et sauf. A noter que le Parquet du Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Dakar a informé, hier, la disparition de l’Adjudant-Chef de la Gendarmerie Didier Badji en service à l’Inspection Générale d’État et du Sergent Fulbert Sambou de la Direction des Renseignements militaire. Selon le procureur de la République qui évoque l’article 11 du code de procédure pénale lui permettant de rendre publics des éléments objectifs tirés des procédures en cours, une enquête judiciaire a été confiée à la Brigade Prévôtale de la Gendarmerie Nationale.Saly SAGNE (Actusen.sn)
%d blogueurs aiment cette page :