Guédiawaye–Il avait invité sur la Vdn le Président à briguer un 3ème mandat : Aliou Dia, chef de Cabinet de Racine Talla, lance «And Falat Macky 2024»

Le débat sur une troisième candidature du chef de l’Etat, Macky Sall, continue de faire rage au sein de l’opinion. Dans les rangs de la mouvance présidentielle, on rivalise d’ardeur pour convaincre le chef de la majorité à briguer, de nouveau, le suffrage des Sénégalais. Aliou Dia, chef de Cabinet du maire de Wakhinane Nimzath, a décidé de faire partie de ce groupe de souteneurs en lançant le mouvement «And Falat Macky 2024».  Aliou Dia, chef de Cabinet du maire Racine Talla, demeure persuadé que le leader de l’Alliance pour la République (Apr) peut solliciter, pour la troisième fois consécutive, le suffrage de ses concitoyens à l’occasion de l’élection présidentielle de 2024. Ce dernier a procédé au lancement du  mouvement «And Falat Macky 2024». Pour que son futur candidat obtienne la victoire finale, lors de ce rendez-vous électoral, M. Dia a sonné la mobilisation au niveau de la banlieue dakaroise. C’est dans ce cadre qu’il a mobilisé ses partisans et sympathisants. Après les prises de parole, le président du mouvement est revenu en premier sur les réalisations du chef de l’Etat, Macky Sall. «Nous avons connu aujourd’hui l’émergence et cela les populations le savent. Notre département a complétement changé. D’ailleurs, c’est cela qui a fait que quand Aliou Sall (Ndlr  : ancien maire de Guédiawaye) a perdu les élections (locales), tout le monde nous a accusés d’avoir commis l’irréparable. Et aujourd’hui ça s’est fait sentir», a soutenu ce dernier.

«Je ne me laisserai jamais intimider par ces arrivistes»

Revenant sur les querelles qui minent leur camp, Aliou Dia rassure que  «les querelles notées lors des derniers élections locales et législatives nous ont fait perdre. Et, nous sommes conscients de ça. Aujourd’hui, à travers les mouvements de soutien au chef de l’Etat, nous nous engageons à mettre sur pied ce mouvement en vue de l’élection présidentielle» Aliou Dia a, en outre, convoqué, dans son propos, l’interpellation qu’il avait faite au président de la République lors de la descente improvisée de ce dernier, au début du mois d’octobre passé, sur la Vdn (Voie de dégagement nord). «C’était moi qui avais interpellé le chef de l’Etat sur la Vdn. Et j’avais dit au chef de l’Etat que le troisième mandat était une demande sociale. Je le répète encore et je ne reculerai pas. Ce ne seront pas ces soi-disant chefs de l’opposition qui vont me faire reculer. Je ne me laisserai jamais intimider par ces arrivistes», prévient M. Dia.

«Le troisième mandat est une demande sociale»

Informé par le maire de Wakhinane Nimzath, Racine Talla, de la visite du président de la République dans la commune, Aliou Dia poursuit son propos en soutenant  : «C’est ainsi que j’ai pris mon véhicule pour rattraper le chef de l’Etat à hauteur de la Vdn. Et je lui ai transmis un message  pour lui dire que le troisième mandat était une demande sociale. C’est fini et rien d’autre !» A la suite de l’intervention du chef de Cabinet du maire, Racine Talla, les membres du mouvement «And Falat Macky 2024» se sont engagés à porter le combat dans tout le département pour l’échéance électorale de 2024. Par Abdou Latif MANSARAY–latifmansaray@lequotidien.sn
%d blogueurs aiment cette page :