Attaque contre le Dg de la Senelec : La réplique salée du camp de Bitèye à Ablaye Khouma

https://senego.com Ce mercredi, dans un texte rendu public, le jeune républicain, responsable politique de l’Apr à Kaolack, demandait, par voie de presse, la fouille de Pape Demba Bitèye, Directeur de la Senelec. Pour cela, Ablaye Khouma évoquait des raisons multiples surtout liées à « la gestion catastrophique de la Senelec incapable de servir une bonne qualité d’électricité aux populations, malgré les efforts colossaux du gouvernement ». A cette boutade, Cheikh Ibrahima Diallo apporte une réplique salée pour défendre son allié. « Khouma est juste un apprenti sorcier qui n’a pas de dents », a-t-il indiqué dans son texte envoyé à senego. Il ajoute dans la même veine que le jeune « Ablaye Khouma risque de mordre plus de poussière qu’il ne le désire », lui qui « n’était encore rien quand l’Apr venait de naître » et qui n’a jamais travaillé lors des deux élections passées pour la victoire de Bby mais n’a fait que servir de passerelles à des Coalitions d’opposition pour battre la coalition présidentielle à Kaolack ». « Sa bave ne peut atteindre la blanche colombe déjà haut dans les nuées pour mieux servir son peuple conformément aux recommandations du Chef de l’Etat, son Excellence le Président Macky Sall », a terminé Cheikh Ibrahima Diallo qui est d’avis que Ablaye Khouma presse le dur pour espérer bénéficier des bonbons.

Les « Engagés du Sénégal » prennent la défense de Mimi Touré

Le Mouvement des Engagés du Sénégal (MEDS), appréciant la situation politique nationale, est revenu sur l’installation des députés de la 14e législature. Abordant ce sujet, le MEDS exprime toute sa déception et son indignation sur le revirement du Président Macky Sall relatif au choix de Dr Aminata Touré à la présidence de l’Assemblée Nationale. Le MEDS considère cet acte comme une trahison, aux antipodes de l’élégance politique. Ce qui constitue pour le MEDS un acte politique savamment orchestré pour tenter d’humilier et de liquider Dr Aminata Toure dont le seul tort est de ne pas être apparenté à la dynastie Faye Sall. Outre, Mme  Aminata Touré, militante engagée de l’éthique et de la bonne gouvernance, s’est toujours illustrée en faveur du respect de l’état de droit et de la constitution. Ce qui témoigne son rejet du 3e  mandat qui lui a valu toutes sortes de coups fourrés. En réalité, Macky Sall, après avoir essuyé des revers partout lors des locales, sentant le débâcle inévitable pour les législatives, a dû s’attacher à nouveau les services de Mimi Touré qui, en digne sapeur-pompier de BBY, a accepté de sauver la majorité en devenant la tête de liste. Engagée et combative, elle s’est lancée dans un marathon de plus de 5000 kilomètres, sillonnant villages, hameaux et communes pour limiter la casse et ramener au bercail une majorité inespérée pour  BBY. En dépit de toute cette prouesse, le Président  Macky  Sall, vient encore une fois de plus, de trahir Mimi Touré au profit de ces proches. Mais, ce faisant, le Président s’est tiré aussi une balle dans le pied. Si tous ces coups bas ont  pour but de briser la carrière  politique  de Mimi Touré alors c’est peine perdue. L’avenir  politique de Dr Aminata Touré est plus que jamais radieuse. Chantre de l’éthique, de l’intégrité et de bonne gouvernance, Dr Aminata Touré occupe définitivement une place de choix dans le cœur des sénégalais. Et ce n’est pas les attaques indignes et malhonnêtes des membres du comité des invectives créée en urgence pour calomnier et attenter à l’honorabilité de Mme Aminata Touré qui réussiront à jeter le discrédit sur cette dame de valeur. Paradoxalement, les animateurs de ce comité d’invectives, si promptes à bander les muscles pour attaquer Mimi Touré, courbent l’échine devant Ousmane Sonko, à défaut de faire le mort simplement pour se soustraire aux torpilles de l’opposition. D’ailleurs, les sénégalais ne s’empêcheront pas de rire sous cape en s’interrogeant où se trouvaient ses défenseurs en herbe du Président Macky  Sall lorsque l’opposition dégainait des salves sur le régime. Peut-être ils se cachaient sous leur matelas pour éviter les déflagrations  des missiles du pastef au moment où Mimi Touré s’érigeait en bouclier d’un Président esseulé, que Morphée refusait même de prendre dans ses bras, vue l’ambiance électrique du pays. Ces pseudos défenseurs du Président gagneraient à utiliser leur trop pleins  d’énergies contre l’opposition qui se rit de ces archers et hante leur sommeil au lieu de rivaliser d’ardeurs pour attaquer  injustement  Mimi Touré dans le seul dessein de se rappeler au bon souvenir de Président Macky Sall à quelques encablures de la formation du nouveau gouvernement. De toute façon, ce mercenariat politique dont font montre ces derniers ne sera jamais une activité rentable surtout pour des losers qui ne cessent de pulvériser leurs propres échecs électoraux dans leur base respective. Le Mouvement des Engagés du Sénégal a pris très au sérieux les menaces qui pèsent sur la sécurité physique de Dr Aminata Touré. Le MEDS met en garde le Président à qui incombe la mission d’assurer la sécurité de tous les sénégalais de prendre les dispositions les meilleurs pour garantir celle de Mme Aminata Touré. Enfin, le MEDS appelle Dr Aminata Touré à prendre ses responsabilités et son destin en main pour faire cape vers les échéances de 2024. Le Coordonnateur Moustapha DIEME,Fait à Dakar, le 20 Septembre 2022
%d blogueurs aiment cette page :