Thiès : «Comment peut-on céder des hectares à une seule personne au moment où les populations n’ont pas de toits?» (Imam Babacar Ndiour)

Partagez ce contenu!

Thiès : «Comment peut-on céder des hectares à une seule personne au moment où les populations n’ont pas de toits?» (Imam Babacar Ndiour)

https://www.dakaractu.com Marquée par la pandémie à coronavirus, la célébration de la fête de l’Aïd El Kébir s’est déroulée à la mosquée de Moussanté. Soumis au respect des mesures de distanciation minimale et du port de masques, les fidèles ont sacrifié à la traditionnelle prière des deux rakkas en respectant les consignes des autorités sanitaires.
Comme à l’accoutumée, l’imam Tafsir Babacar Ndiour n’a pas dérogé à la régles. Il a, dans son sermon, passé en revue presque toutes les questions qui ont émaillé l’actualité ces derniers jours.
Evoquant la question foncière, l’imam Tafsir Babacar Ndiour a déploré les dérives enregistrées sur le foncier. « Comment peut-on céder des hectares à une seule personne au moment où les populations n’ont pas de toits », s’est-il interrogé.
Interpellé sur la question foncière, le leader du mouvement « Siggi Jotna », Abdoulaye Dièye qui a pris part la prière de deux rakkas est d’avis que « les autorités sont en train de travailler pour une meilleure organisation dans la gestion du foncier ». Cependant,  il a invité les autorités à accélérer le processus mais aussi à la sauvegarde du foncier pour l’intérêt des citoyens.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*