MACKY, OUMAR SARR ET ALIOU SOW–DOUDOU WADE DÉBALLE

Partagez ce contenu!

MACKY, OUMAR SARR ET ALIOU SOW–DOUDOU WADE DÉBALLE

NETTALI.COM – Au lendemain de la création d’un parti politique par les « exclus » du Parti démocratique sénégalais sous la houlette de Oumar Sarr, Doudou Wade monte au créneau. L’ancien président de groupe parlementaire croit savoir que les pourparlers entre Macky Sall et l’ex-maire de Dagana datent de longtemps. C’est ainsi qu’il est revenu sur les péripéties de la mise à l’écart de Aliou Sow, en dévoilant le rôle secret joué par l’ex-numéro 2 de la formation politique sopiste.
Ce mercredi 29 juillet, Doudou Wade, invité de l’émission “Faram Facce” de la Tfm, n’a pas raté Oumar Sarr et Cie. C’est ainsi qu’il a fait des révélations sur les péripéties de la mise à l’écart de Aliou Sow, ancien ministre de la Jeunesse sous le magistère de Me Abdoulaye Wade.
Tout a commencé quand Mamour Cissé, consécutivement aux législatives de 2012, a renoncé à son mandat de député. Aliou Sall devait le remplacer. Selon le récit de Doudou Wade, Oumar Sarr a manœuvré dans l’ombre pour que ce soit Mamadou Lamine Keïta et non Aliou Sow qui hérite du siège. D’ailleurs, à en croire M. Wade, Macky Sall en avait discuté avec l’ex-maire de Dagana et que, par la suite, Aliou Sow a été reçu par Moustapha Niasse. Suivant les termes de l’arrangement secret, M. Sow devait aller au Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) en renonçant au mandat de député. Doudou Wade en déduit que les pourparlers en tapinois entre le chef de l’Etat et Oumar Sarr, datent de longtemps.
Auparavant, Pape Ngagne Ndiaye l’a interrogé sur la nomination de plusieurs secrétaires généraux adjoints alors que dans les statuts du Parti démocratique sénégalais, un seul poste de secrétaire général adjoint est prévu.  « Le Parti démocratique sénégalais a toujours fonctionné comme ça et Oumar Sarr s’accommodait bien de ce mode de fonctionnement, auquel il doit son ascension. Quand Me Wade en faisait coordonnateur en 2012, il n’avait demandé la permission à personne. On peut aussi lui répondre que ce n’est pas normal de cumuler les postes de coordonnateur et de secrétaire général adjoint et pourtant, il l’a fait par le bon vouloir de Me Abdoulaye Wade», répond M. Wade. Mieux, précise-t-il, quand Oumar Sarr était aux commandes, il utilisait les mêmes méthodes. Il en veut preuve : les rares fois où le Secrétariat national s’est réuni, quand Sarr était coordonnateur, ce fut pour exclure Fada Diagne, Pape Samba Mboup ou encore Farba Senghor.
Doudou Wade souligne ainsi qu’Oumar Sar s’est exclu de fait en répondant favorablement au dialogue convoqué par Macky Sall, sans l’aval de la direction du Parti démocratique sénégalais. M. Wade, à ce propos, ébruite le contenu d’une conversation qu’il a eue avec l’intéressé, en présence de Lamine Thiam. « J’ai dit à Oumar Sar,  ce que tu fais là pour des raisons personnelles en participant au dialogue sans l’accord du parti, tu seras en face d’un mur que tu ne pourras pas escalader ».


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*