Une plateforme en langue locale pour développer l’agriculture en milieu rural

Partagez ce contenu!

Une plateforme en langue locale pour développer l’agriculture en milieu rural

 (Agence Ecofin) – Au Sénégal, Ndeye Amy Kebe a fondé Jokolante, une plateforme d’infos agricoles véhiculées en langues locales par téléphone et par radio. Sa mission, faire profiter aux paysans des progrès technologiques agricoles et améliorer les méthodes ancestrales. Une solution qui a déjà atteint plus d’un million de personnes.
Ndeye Amy Kebe dirige l’entreprise Jokolante, qui fournit des informations sur l’agriculture au Sénégal. A travers des émissions et des publicités par téléphone et par radio, elle sensibilise les paysans de sa communauté sur les solutions aux problèmes agricoles, les anciennes et les nouvelles techniques de culture.
L’entrepreneure de 35 ans, diplômée en sciences de l’éducation option ingénierie pédagogique et multimédia de l’université de Lille en France, a voulu mettre ses compétences au service d’un programme d’éducation pour adultes. Elle a décidé de s’intéresser à l’agriculture après avoir constaté que les paysans sénégalais des localités éloignées n’avaient pas accès aux nouvelles technologies pour trouver des solutions à leurs problèmes de production, en raison de leur situation géographique et du niveau élevé d’analphabétisme.
C’est alors qu’elle fonde Jokolante en 2016. La communauté de paysans étant constituée à 66% d’analphabètes, Jokolante véhicule ses informations en langues locales sérère, wolof, diola, mandingue et peul. L’entreprise fournit aussi aux acteurs impliqués dans l’élevage des informations sur les risques liés à leur activité.
Jokolante a pour cible principale les organisations non-gouvernementales, les initiatives agricoles et les services de l’Etat, pour lesquels elle met à disposition son système de communication adapté au contexte rural, afin de mieux faire passer les messages.
En 2019, Jokolante a sensibilisé plus d’un million de personnes grâce aux messages téléphoniques et radiophoniques sur l’agriculture.Aïsha Moyouzame


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*