Lutte contre la Covid-19: La bataille de terrain prend forme Par Assane Samb

Partagez ce contenu!

https://www.rewmi.com/Comme dans toutes les batailles, la phase de terrain est celle qui vient en dernier lorsque toutes les autres auront été épuisées.
S’agissant de la lutte contre le coronavirus, le Sénégal entre petit à petit dans une phase communautaire qui implique les citoyens.
Bien que beaucoup pensent que cette implication des populations auraient dû être amorcée dès le départ pour éviter toutes les incompréhensions  notées, il n’est jamais trop tard pour bien faire.
L’initiative est venue de personnalités privées qui, avec l’appui et la bénédiction du Ministère de la Santé et de l’Action sociale (Msas), ont engagé ‘’la bataille au sol’’ avec l’appui de populations sans lesquels rien ne peut être réussi.
Ainsi, le sociologue Djiby Diakhaté, qui croyait dès le début à cette stratégie, s’est lancé dans la bataille avec une initiative  qui s’appelle ‘’Les navétanes Covid-19’’, lui qui, chaque jour, avec ses équipes, investissent les quartiers de Dakar avec comme objectif, une compétition saine entre Associations sportives et culturelles (Asc) pour remporter la coupe de la meilleure sensibilisation.
Lancée en intelligence aussi avec les Maires des localités comme Grand-Yoff, les Asc seront ainsi dotés de suffisamment de masques et autres outils de lutte pour non seulement sensibiliser les populations mais aussi les aider à faire face à leurs responsabilités en leurs dotant de matériels.
Du côté de la représentation parlementaire, des initiatives de ce genre ont été prises par la député Adji Bergane Kanouté qui, depuis, en relation avec beaucoup de plateformes de femmes, sillonnent les quartiers de la capitale avec des appuis substantiels en matériels mais aussi en vivres de diverses natures.
La plateforme ‘’Femmes Debout’’ qu’elle dirige a la particularité d’être constituée de femmes parlementaires, de la Société civile comme le Cosef, l’Onp, l’Afao, la Croix-Rouge, entre autres, mais aussi de personnalités comme la présidente de la plateforme, l’ancienne ministre et parlementaire, Haoua Dia Thiam.
Ainsi, beaucoup de quartiers de Dakar ont été investis pour aider en priorité les femmes et les doter de suffisamment de masques, le tout en intelligence avec les autorités étatiques et les municipalités.
La dernière initiative en date est le lancement des ‘’Préventionnistes’’ sur les plages de Dakar.
Il s’agit de la mobilisation de 500 jeunes, qui, habillés de Lacoste avec les gestes-barrières et l’effigie du Ministère de la santé et de l’action sociale, ont commencé, depuis ce samedi, à sillonner les plages de Dakar pour préconiser l’adopter systématique des gestes-barrières et les doter aussi, autant que faire se peut ,de masques, de gels et autres.
L’initiative, lancée par le Msas avec collaboration avec le Cadre de concertation libérale, va se poursuivre tous les week-ends des plages de Yoff à celles de Ngaparu en passant par Malika, Rufisque, etc.
Partout où le besoin se fera sentir, ces 500 jeunes seront présents pour porter le message et donner l’exemple de ce qui, désormais, devra être le comportement d’un citoyen dans une situation de pandémie.
D’autres initiatives de ce genre ont été aussi lancées à Dakar et dans les régions comme à Kaolack par exemple où ce sont les étudiants qui portent le combat.
Cette bataille de terrain est celle qui, aux yeux de beaucoup de spécialistes, peut faire reculer un virus qui gagne du terrain avec 84 décès.
Tout Dakar devra est un vaste terrain de bataille avec les populations au front pour ne laisser au virus aucune chance. Les Asc, les Imams, les associations féminines, les artistes, les communicateurs traditionnels, les sportifs et tous les porteurs de voix doivent être impliqués pour un maximum de résultats.
Au risque de subir une seconde vague de contaminations comme cela se voit ailleurs, nous devons anticiper par un regain de lutte par un changement de stratégie et plus de hargne.
A cet effet, les initiatives prises sont bonnes mais toujours insuffisantes. Il faudra que, chaque matin, les citoyens sachent que nous sommes en guerre.Et seule la mobilisation de tous peut nous y aider.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*