Deux institutions françaises appuient l’Université virtuelle du Sénégal dans l’enseignement supérieur à distance

Partagez ce contenu!

 (Agence Ecofin) – L’Université virtuelle du Sénégal a signé un partenariat avec deux institutions françaises pour la promotion et le développement de la formation à distance au Sénégal. Le partenariat conclu pour trois ans concerne l’enseignement supérieur.
L’Université virtuelle du Sénégal (UVS) a conclu un partenariat avec  le Réseau international des tiers-lieux d’enseignement supérieur (RITLES), une association ayant pour but la promotion des études supérieures à distance, et le Centre national d’enseignement à distance (CNED), un établissement public qui collabore au développement de l’enseignement à distance.
Le partenariat tripartite a pour objet la promotion et le développement de la formation à distance au Sénégal dans de mini-campus universitaires encore appelés tiers-lieux d’enseignement supérieur. D’après le communiqué émis à cet effet, le partenariat s’étend sur une durée de trois années universitaires.
Il est notamment prévu la mise en place au Sénégal des tiers-lieux d’enseignement supérieur susceptibles de proposer des formations validées par des diplômes français. Il sera également question d’améliorer les moyens de reconnaissance des diplômes français et sénégalais ou la mise en place de leurs équivalences. Le partenariat porte aussi sur la délivrance de formations à distance, notamment de BTS du CNED.
Le président du RITLES, Benjamin Chkroun (photo), a indiqué que ce modèle pédagogique innovant basé sur la création des tiers-lieux permettra aux jeunes francophones, mais également à d’autres publics d’accéder à  des formations diplômantes françaises sans quitter leurs pays.Vanessa Ngono Atangana
3 nouveaux décès, 144 nouveaux cas dont 1 importé et 20 communautaires
Le ministère de la Santé fait le point sur le situation de l’épidémie de Covid-19 au Sénégal à ce samedi 20 juin 2020… Sur 1247 tests réalisés, 144 sont revenus positifs. Il s’agit de 123 cas contacts, d’un cas importé (AIBD) et de 20 autres issus de la transmission communautaires.
Le Directeur de cabinet du ministre de la Santé a annoncé la guérison de 71 patients et trois (3) nouveaux décès (82 au total). A ce jour, le Sénégal compte 1841 malades sous traitement.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*