LES PIQUES DE L’AS DE CE MARDI

Partagez ce contenu!

LES PIQUES DE L’AS DE CE MARDI

SenePlus  |   Publication 16/06/2020

Plainte

Encore des dérives graves sur les réseaux sociaux. Un internaute s’est permis d’insulter la famille Omarienne et toute la communauté Al Pulaar, à travers les réseaux sociaux. Des propos qui ont choqué la famille Omarienne qui souhaite que l’auteur soit puni par la justice. Pour que justice soit faite, Thierno Cheikhou Oumar Bachir Tall a déposé une plainte contre X à la Division des Investigations Criminelles (DIC). Dans sa plainte, le chef religieux dit avoir constaté via les réseaux sociaux, notamment par Instagram, un individu qui a insulté les peuls, particulièrement les familles religieuses et principalement la famille Omarienne.

Antichar

Même s’il y a une accalmie en Casamance, les mines continuent de faire des victimes. L’armée a perdu deux soldats hier, lors d’une opération pour accompagner le retour des populations dans le secteur de Mbissine et lutter contre les trafics illicites et les bandes armées. Pendant la patrouille, un véhicule de l’armée a sauté sur une mine antichar entre Diagnon et Mbissine. Le bilan est de deux morts sur le coup et deux autres se sont retrouvés avec des blessures graves. D’après la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (Dirpa), les victimes sont évacuées à l’hôpital de Ziguinchor. En dépit de l’accident mortel, les opérations se poursuivent, dit-on, conformément aux objectifs planifiés.

Un proche de Mbackiou Faye interdit l’accès à une plage

La lutte pour la sauvegarde du littoral est loin d’être gagnée. Alors qu’on n’en a pas encore fini avec la polémique sur la plage de Mermoz, un autre quiproquo est noté à la plage de Ngor. N’eût été l’intervention d’un certain Ady Guèye, le pire allait se produire hier à la plage deNgor située non loin d’une banque, sur la route des Almadies. A en croire M. Guèye, un vigile est posté à l’entrée de cette petite plage pour interdire aux jeunes l’accès. Choqués par l’attitude du vigile qui s’oppose à l’accès à la plage sur ordre d’un proche de Mbackiou Faye, les sportifs ont voulu lui faire sa fête. Pour se défendre, le vigile a sorti sa machette devant le groupe de jeunes déterminés à le corriger. C’est dans ces circonstances que Ady Guèye s’est interposé entre les deux parties. Il a raisonné le vigile avant de calmer les jeunes furieux. Mais à tout moment, cela peut dégénérer puisque les jeunes ne sont prêts pas à abandonner cette plage où ils s’entraînent. Une mobilisation est prévue dans les prochains jours pour s’opposer à la volonté de privatiser les plages.

Macky Sall

Le Président Macky Sall compatit à la douleur des familles des soldats décédés hier au cours d’une opération entre Diagnon et Mbissine. Il a fait un post pour s’incliner devant la mémoire des deux Jambars tombés sur le champ de l’honneur, en Casamance. Au nom de la Nation, le chef de l’Etat adresse ses condoléances à leurs familles et aux Forces Armées. Par la même occasion, il souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

2e décès lié à la Covid-19 de Diourbel

L’hôpital régional Heinrich Lübke de Diourbel a enregistré deux cas de décès liés au Coronavirus, en moins de 48 heures. En effet, après le décès vendredi passé d’un patient, un vieillard âgé de 95 ans et domicilié au quartier Médinatou, un autre patient de sexe masculin âgé de 70 ans, atteint de Covid-19 et interné la veille, est décédé ce dimanche. Les deux habitaient le même quartier. Il faut toutefois souligner qu’à Diourbel, à l’instar de Touba la capitale du Mouridisme, beaucoup de gens refusent de croire à l’existence réelle de la maladie de Covid-19.

Bambey

Le département de Bambey, qui n’avait pas enregistré le moindre cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie, a connu un premier cas, hier lundi. Il s’agit d’un jeune homme, la quarantaine, qui d’après certaines sources, serait un employé du Port Autonome de Dakar (Pad). Le patient avait quitté Dakar pour rejoindre sa famille à la commune de Réfane, dans le département de Bambey, où il a été testé positif. Il faut noter que 13 membres de la famille du jeune homme ont aussitôt été mis en quarantaine à Réfane.

Diourbel Serigne

Mor Sène. C’est le nom d’un jeune ouvrier décédé dans un chantier de construction situé au quartier Keur Gou Mack, de la commune de Diourbel. Le drame a eu lieu hier après-midi, alors que la victime s’activait pour remonter des briques. La chute a été d’une telle violence qu’il est mort immédiatement. Et les sapeurs-pompiers qui ont été alertés aussitôt n’ont pu que constater les dégâts. Le corps sans vie a été transporté à la morgue de l’hôpital régional Heinrich Lübke tandis que les travaux ont été suspendus sur le site.

Reprise de la ré-immatriculation

Après une pause de trois mois à cause de la pandémie de Covid19, le Bureau des relations publiques de la Police nationale annonce dans un communiqué, que les opérations de contrôle pour la ré-immatriculation des véhicules importés au Sénégal reprennent à partir d’aujourd’hui. Seulement, les déplacements au service sont encore interdits pour se prémunir d’une propagation de la covid-19.Ainsi, pour éviter des rassemblements en cette période de pandémie de Covid-19, les demandeurs du document sollicité sont invités à prendre un rendez-vous. Pour rappel, les opérations de contrôle pour la ré-immatriculation des véhicules importés au Sénégal se font au Bureau central national (BCN-INTERPOL)


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*