Charles Fall : «L’eau ne profitera pas entièrement aux populations de Dakar si ces maraîchers continuent de casser la pression»

Partagez ce contenu!

Charles Fall : «L’eau ne profitera pas entièrement aux populations de Dakar si ces maraîchers continuent de casser la pression»

https://www.dakaractu.com/Le manque d’eau constitue, en cette période de pandémie une pilule que les populations digèrent mal. Pourtant l’État du Sénégal a pris le problème à bras le corps avec la construction de la troisième usine de Keur Momar Sarr (Kms3) qui à terme devrait faire oublier les problèmes récurrents d’adduction d’eau dans la capitale. À cela s’ajoutent les travaux d’urgence entamés en février dernier pour régler définitivement le problème d’adduction d’eau. En visite de chantier d’ouvrages hydrauliques à Pout et à Thiès, le directeur général de la Sones, Charles Fall, a déploré l’utilisation abusive du réseau d’adduction par les maraîchers installés entre Rufisque et Dakar.
D’après lui, « plus de 1000 producteurs maraîchers installés entre Thiès et Rufisque utilisent près de 20 mille mètres cubes d’eau, soit l’équivalent de la consommation d’eau de la population Thiessoise ou deux fois plus la demande de la population de Kaolack ».
Il ajoute : « quels que soient les efforts que le gouvernement du Sénégal est en train de faire, l’eau ne profitera pas entièrement aux populations de Dakar si ces maraîchers continuent de casser la pression ». Avant de regretter que plusieurs centaines d’hectares sont exploitées et exportées sans que cela ne profite au Sénégalais lambda.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*