Dossier Covid-19: Situation à la date du 25 Mai 2020

Partagez ce contenu!

Sénégal: vers un dispositif de suivi de l’impact du coronavirus

APA-Dakar (Sénégal) Par Massamba Sall–L’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) du Sénégal Lance, le 27 mai 2020, une enquête dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19, pour recueillir des données concernant l’impact socio-économique de la maladie sur les ménages, selon les dirigeants de cette structure basée à Dakar.
« L’enquête, menée en partenariat avec la Banque mondiale, vise à produire des données à haute fréquence afin de mettre à la disposition des décideurs et du public des informations fiables et à jour pour éclairer les prises de décision et assurer une gestion optimale de la pandémie », ajoutent-ils.
A cet effet, l’ANSD a mis en place un système de collecte de données par téléphone mobile via son centre d’appels et selon une fréquence mensuelle.
Ce dispositif a pour but d’aider les décideurs à surveiller les canaux par lesquels la pandémie affecte les ménages et à évaluer son impact sur les conditions de vie des populations notamment celles plus vulnérables.
L’ANSD va ainsi cibler près de 2500 ménages sur l’étendue du territoire sénégalais pour faire partie du panel.MS/te/APA

83 NOUVEAUX CAS,15 EN RÉANIMATION

http://www.emedia.sn/Si ces deux derniers jours les cas importés ont refait surface, ce lundi, les services du ministère de la Santé et de l’action sociale n’en n’ont enregistré aucun.
Selon le directeur de cabinet du ministère de la Santé et de l’Action sociale, il y a eu, ce lundi, 83 nouveaux cas sur un échantillon de 1091 tests réalisés. Parmi ces cas, 79 sont des contacts suivis et 4 issus de la transmission communautaire. Lesquels proviennent de Scat Urbam, Apcsy, Rufisque et Thiès.
Le nombre de cas grave a augmenté. Il y a eu 15 cas graves qui sont dans les services de réanimation des hôpitaux de Fann et Principal. Mais, l’état de santé des autres malades est stable.
A ce jour, le Sénégal a enregistré 3130 cas positifs dont 1515 guéris, 35 décédés. Le ministère de la Santé et de l’action sociale rappelle, comme de coutume, le respect des mesures individuelles et collectives pour se protéger contre la maladie.

LE SÉNÉGAL ATTEINT LA BARRE DES 3000 CAS,RETOUR DES CAS IMPORTÉS

http://www.emedia.sn/Le ministre de la Santé et de l’action sociale a, ce dimanche, coïncidant avec la fête de la Korité, donné le point de la situation du jour relatif à la maladie du Coronavirus. Le Sénégal dépasse la barre des 3000 cas. En sus, les cas importés ont refait surface.
Selon Abdoulaye Diouf Sarr, sur les 889 tests réalisés, 71 sont revenus positifs. Il s’agit de 66 cas contacts suivis, un cas importé et 4 cas communautaires. Il y a eu 40 personnes testées négatives donc déclarés guéris.
Cependant, il y a 12 cas graves qui sont présentement en réanimation. A ce jour, il y a 3047 cas déclarés positifs dont 1456 cas guéris, 35 morts, 1 évacué et 1555 patients sous traitement. Le ministre de la Santé et de l’action sociale exhorte les Sénégalais à respecter les mesures barrières. Aliou DIOUF

Dakar enregistre 66 nouveaux cas

Libération Sénégal online-Le Sénégal a franchi, ce dimanche, la barre des 3000 cas positifs au coronavirus détectés depuis l’apparition du virus le 2 mars dernier. La région de Dakar est la plus touchée. Aujourd’hui encore, sur les 71 nouveaux malades annoncés, 66 viennent de la capitale, selon un décompte de Libération online. En dehors de Ziguinchor (1) et Touba (4), le reste des cas est signalé dans les districts de Dakar-Sud (7), Dakar-Ouest (6), Dakar-Centre (11), Dakar-Nord (16), Guédiawaye (3), Mbao (2), Sangalkam (1), Pikine (4), Rufisque (2), Yeumbeul (7), Keur Massar (3) et Diamniadio (4).

VISITE SURPRISE DE DIOUF SARR À L’HÔPITAL DE GRAND YOFF: «ON EST DANS UNE PÉRIODE DE DÉCROISSANCE»

http://www.emedia.sn/Abdoulaye Diouf Sarr aux côtés du personnel de santé. En ce jour de Korité, le ministre de la Santé et de l’Action sociale s’est rendu à l’Hôpital général de Grand Yoff. Une visite surprise pour encourager et témoigner son soutien au personnel. Aussi, il a profité de l’occasion pour donner de bonnes perspectives de fin de cycle du coronavirus au Sénégal.

RETOUR DES CAS IMPORTÉS: LA POROSITÉ DES FRONTIÈRES INDEXÉE

http://www.emedia.sn/-Les cas importés de coronavirus refont surface malgré la fermeture des frontières. Une situation inquiétante qui favorise la propagation de la maladie. En effet, selon l’épidémiologiste, Massamba Dioum, le retour de ces cas importés est du fait de la porosité des frontières. Ainsi, il demande aux autorités de renforcer le dispositif de surveillance. « Si vous regardez bien, ces cas importés proviennent un peu de la région du Sud. Ce qui fait que si on ne prend pas des dispositions appropriées nous allons arriver encore à la propagation de la maladie surtout dans cette zone alors qu’on avait déjà réussi à circonscrire l’épidémie au niveau des régions du Sud », a-t-il expliqué, interrogé par Rfm.
Poursuivant, il pense qu’actuellement l’Etat et les forces de sécurité doivent développer davantage des stratégies pour essayer de fermer de manière rigoureuse toutes les frontières du Sud pour permettre au Sénégal de se sécuriser sur ce plan. Parce que, explique-t-il : « même si on avait réussi à circonscrire l’épidémie, à l’endiguer au niveau de notre territoire, si ces frontières ne sont pas rigoureusement fermées, la maladie va encore refaire surface. Donc, nécessairement, il faudra qu’il ait des stratégies efficaces pour fermer de manière définitive ces frontières ».

TRANSPORTS FRAUDULEUX: Dakar-Diourbel en… charrette

Libération Sénégal online–« Ce matin, vers 8 heures, cinq charettes à bord desquelles se trouvaient 11 personnes ont été interceptées entre Lagnar et Diourbel par la brigade de recherches de Touba. Ces individus qui venaient de…Dakar ont été remis à la brigade de Diourbel ».Source : Division communication de la gendarmerie nationale.


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*