SEDHIOU: Distribution des semences et d’engrais sensible au COVID-19

Partagez ce contenu!

SEDHIOU: Distribution des semences et d’engrais sensible au COVID-19

http://www.sudonline.sn/Les opérations de mise en place des semences ont démarré dans la région de Sédhiou depuis le jeudi 14 mai 2020; c’est ce qu’a fait savoir hier, vendredi 15 mai, le directeur régional du développement rural de Sédhiou (DRDR), Oumar Mbengue. Il rassure que les notifications des besoins exprimés arrivent progressivement avec un plafond de 5.075 tonnes de riz attendues cette année contre 3.068 tonnes l’année dernière. L’arachide et les espèces diverses sont en cours de mise en place ainsi que l’engrais qui connait une baisse de 20% du prix de cession en vue, dit-il, de faciliter son acquisition par les ménages ruraux déjà éprouvés par la prévalence du covid-19
L es préparatifs de la campagne agricole se poursuivent activement sur le terrain au titre de la saison 2020. Ces assurances sont du directeur régional du développement rural de Sédhiou (DRDR), Oumar Mbengue. Pour lui, «la mise en place des semences a démarré à Sédhiou depuis le jeudi 14 mai et va se poursuivre sur toute l’étendue de la région de Sédhiou. Pour ce qui est du riz et en rapport avec le programme national d’autosuffisance en riz (PNAR), 40 tonnes sont mises en place dans la commune de Djinany, 40 tonnes dans celle de Bona et autant dans la commune de N’diamacouta».
Le directeur régional du développement rural de Sédhiou a aussi indiqué que «les notifications de commandes arrivent progressivement pour la région de Sédhiou. Les deux qui sont présentement arrivées sont 174 tonnes de riz pour le département de Bounkiling et 285 tonnes pour celui de Goudomp. Le besoin exprimé pour l’ensemble de la région de Sédhiou est de 5.075 tonnes contre 3.058 reçues l’année dernière. Et c’est un travail qui se fait de concert avec la société de développement agricole et industriel du Sénégal (SODAGRI)», explique Oumar Mbengue. Pour ce qui est des semences d’arachide, la direction du développement rural de Sédhiou informe de la disponibilité sur le terrain d’un stock de 1.413 tonnes et rassure que les opérateurs sont en train de les mettre en sac. Les échantillons sont déjà analysés et la confirmation des résultats est en attente, dit-on. S’agissant des espèces diverses, Oumar Mbengue, le DRDR de Sédhiou, a fait savoir que «pour le maïs certifié , deux opérateurs ont déjà reçu leur notification pour 46 tonnes. Deux autres ont reçu la leur pour le sorgho à hauteur de 93 tonnes, un opérateur a également reçu sa notification pour 79 tonnes de sésame et un autre pour 07 tonnes de fonio». 20%

DE REDUCTION ET 50% DE SUBVENTION DU PAPSEN POUR UN ACCES UNIVERSEL

Si l’on en croit la direction du développement rural de Sédhiou, le prix de cession des engrais connaitra une baisse considérable cette année, à moins de 20%. Et ceci, indique la direction, pour permettre aux producteurs d’en disposer en quantité suffisante cette année. Et de préciser que le programme d’appui au programme national d’investissement au Sénégal (PAPSEN) «est dans la phase de mise en place des engrais subventionnés à hauteur de 50%. Ils seront répartis en 04 tonnes par commune et les autorités administratives sont en train de travailler là-dessus pour mettre en place des commissions locales de distribution».
Le directeur du développement rural de Sédhiou, Oumar Mbengue, ajoute qu’à ce sujet, des recommandations fortes sont données cette année par le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, le Dr Moussa Baldé, pour tenir en compte les ménages agricoles les plus vulnérables, notamment ceux inscrits dans le registre national unifié (RNU), en raison de la fragilité à laquelle ils pourraient faire face en raison de la prévalence du Covid-19. Sous ce rapport d’ailleurs, il est instruit de respecter et de faire respecter les mesures barrières pour éviter toute contamination au coronavirus lors des opérations de distribution des semences et autres engrais


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*