SenCaféActu du Mercredi 29 Avril 2020

Partagez ce contenu!

#Sencaféactu du 29 Avril 2020 Par Adama Sow

A la Une :
·        La ministre de la jeunesse et la directrice de la santé rendent hommage aux héros oubliés de la lutte contre la covid-19 : les jeunes qui exécutent les tâches ingrates dans les centres de soins
·        Avec plus de 500 malades hospitalisés pour 500 lits prévus, le Sénégal au bord de la rupture
·        Excédé par la fake news sur la réouverture des écoles annoncée pour le 4 Mai, le ministre de l’Education nationale porte plainte.MRP

1-Plan de contingence : Les équipements tant réclamés par les personnels de santé sont enfin arrivés. La commande d’une valeur de milliards composée des fameuses combinaisons, lunettes de protection, masques, gants, bottes et de thermo flashs, le matériel a été réceptionné hier par le ministère de la santé. Il parviendra aux hôpitaux et structures de santé dans les 14 régions d’ici 72h, d’après Source A
2-Vers la saturation des hôpitaux : Le Sénégal a franchi la barre des 500 malades qui sont en traitement dans les hôpitaux, alors que les autorités annonçaient une capacité de 500 lits. Dakar, Touba, Goudiry dans le trio de tête. Avec une quinzaine d’appareils respiratoires, le Sénégal ne pourra pas contenir le flux important de cas graves. A cela s’ajoute, le suivi de plus en plus difficile des milliers de personnes confinées un peu partout dans le pays qui se plaignent d’une prise en charge problématique
3-La ministre de la jeunesse Néné Fatoumata Tall et la directrice de la santé Mme Khemesse ont rendu visite et hommage aux « héros » de l’ombre de la lutte contre la covid-19 : la visite, faite hier au siège de la Croix-Rouge,  s’inscrit dans le contexte de la riposte nationale au COVID-19, à travers l’engagement de 2 207 volontaires de la Croix-Rouge dans la surveillance, le suivi des contacts, la sensibilisation communautaire, l’aide aux soins des patients dans les centres de traitement épidémique. Ces jeunes volontaires s’occupent « des tâches ingrates » de la lutte : nettoiement des lieux infectés, enquêtes et traque des cas, prélèvement des températures et suivi des cas confinés, assistance des médecins et infirmiers dans les centres de traitement et inhumation des individus morts du coronavirus
4-Bonne nouvelle dans la grisaille : Il va beaucoup pleuvoir et assez tôt cette année : D’après les Prévisions Saisonnières des caractéristiques Agro-hydro-climatiques de la saison des pluies pour les zones Soudanienne et Sahélienne (PRSEASS), la saison de pluies 2020 va connaitre un début précoce et une fin tardive. Ses initiateurs recommandent aux populations de prendre leurs précautions. « Au regard des cumuls de pluies globalement supérieurs à la moyenne attendue sur la bande sahélienne, des durées de séquences sèches plus courtes à moyennes, des écoulements des cours d’eau excédentaires, les risques d’inondations sont élevés »
5-L’individu qui a infecté la région de Sédhiou est un cas à part : Passé par huit villes différentes avant de rentrer chez lui à Sédhiou, l’homme a contaminé 25 personnes dont deux bébés âgés entre 2 mois et 1 an et six autres enfants de moins de 9 ans. Avant d’arriver à son village, il a emprunté trois véhicules de transports collectifs appelés 7 places et deux motos jakarta. Les autorités qui ont pu retracer son parcours entre Louga et Sédhiou, ne le considèrent plus comme un cas communautaire, mais plutôt un contact contaminé par son épouse (l’homme a bravé les interdits pour quitter Sédhiou et aller voir l’une de ses épouses basée à Louga)
6-Victime d’une énième fake news, le ministère de l’éducation porte plainte : En effet, un communiqué daté du 28 avril 2020 avec un cachet et la signature du Ministre de l’Éducation nationale et fixant une date pour la reprise des cours, circule sur les réseaux.
Le Ministère de l’Éducation nationale tient à préciser que ce document n’est pas authentique ; c’est un faux document qui n’émane pas de ses services. En conséquence, pour faux et usage de faux et face à la recrudescence de ce type de documents, le Ministère de l’Éducation nationale se réserve le droit de porter plainte contre X, informe le directeur de la communication du ministère repris par l’AS
7-Le ministre du développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, Mansour Faye, a procédé hier à Pikine Guinaw-rail sud (banlieue de Dakar) au lancement officiel de la distribution des kits alimentaires destinés aux familles impactées par le nouveau coronavirus (Covid19), a constaté l’APS. La distribution de cette aide entre dans le cadre de la stratégie de lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus. Elle vise 1 million de ménages représentants environ 8 à 10 millions de Sénégalais. Chaque bénéficiaire aura en tout 100 Kg de riz, 10 Kg de sucre, un carton de 18 morceaux de savon et 10 litres d’huile pour un coût total estimé à 66 000 CFA.

Pour lire la revue de presse de ce Mardi 28 Avril 2020, cliquez ici.
Ma Revue de Presse#Kebetu#Marevuedepresse#senegal7#senegal#@rp221com


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*