«Tous les nouveaux bacheliers …ont été orientés»

http://www.dakarmatin.com/-Le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a été hier, lundi 6 janvier, l’invité de l’émission « Débat du Mois » de la radio Téranga Fm. Cheikh Oumar Hanne y a déclaré que tous les nouveaux bacheliers ayant demandé à être orientés, cette année, dans les universités publiques sénégalaises l’ont été à travers la plateforme Campusen. Il a aussi rappelé qu’ils sont 54000 nouveaux bacheliers sur les 57000 à avoir demandé à être orientés cette année.
Les questions ont été multiples et variées et furent posées directement au Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation par les journalistes lors de cette émission intitulée « Le Débat du Mois » initiée par la radio Téranga FM. Celles-ci ont tourné essentiellement autour de la problématique des orientations des nouveaux bacheliers, des bourses d’étudiants, de leurs conditions de vie au sein de leurs campus, de l’insuffisance des enseignants dans les universités ainsi que des mesures d’accompagnement.
Sur la question des orientations, le Ministre Cheikh Oumar Hanne précisera que tous les nouveaux bacheliers ayant demandé à être orientés dans les universités sénégalaises l’ont été. « Les 54000 nouveaux bacheliers sur les 57000 qui ont émis la demande ont été tous orientés. Et cela a été fait en fonction des capacités de chaque université de recevoir des nouveaux bacheliers.  L’an dernier, ils étaient 34000 nouveaux bacheliers à avoir été orientés dans les universités sénégalaises », a soutenu Cheikh Oumar Hanne qui a aussi rassuré quant à la capacité de ces universités de gérer leurs problèmes. Cependant, il faudra d’après lui travailler davantage pour asseoir la paix sociale au sein de ces Temples du savoir.
Pourtant, ce sont près de 500 milliards FCFA qui sont investis dans le secteur de l’enseignement supérieur depuis l’arrivée du Président Macky Sall, de  2012 à nos jours, selon le Ministre. Également sur la question des bourses d’étudiants, Cheikh Oumar Hanne de rappeler que celles-ci font partie des trois domaines de priorité de l’État, à côté des fonctionnaires et des services de la dette.
 » Le budget des bourses s’élève à 70 milliards FCFA par an contre 24 milliards FCFA en 2012. Ainsi, chaque étudiant coûte chaque année près de 2 millions FCFA à l’État, soit près de 200.000 FCFA par mois », a-t-il ajouté tout en insistant sur les efforts consentis aujourd’hui par l’État dans ce sens. Quant au budget du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, celui-ci s’élèverait à 215 milliards FCFA.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*