LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUE ET LA  CRIMINALITE ORGANISEE : Magistrats, gendarmes, policiers et douaniers en conclave de 5 jours

LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUE ET LA  CRIMINALITE ORGANISEE : Magistrats, gendarmes, policiers et douaniers en conclave de 5 jours
LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUE ET LA  CRIMINALITE ORGANISEE : Magistrats, gendarmes, policiers et douaniers en conclave de 5 jours

 

http://www.enqueteplus.com Depuis hier, a débuté à Dakar un séminaire de formation des formateurs nationaux des agents d’application de la loi. Il est organisé par le Comité interministériel de lutte contre la drogue du Sénégal (Cild) et l’Office national contre la drogue et le crime (Onudc) et va regrouper, pendant 5 jours, 25 magistrats, gendarmes, policiers et des agents de la douane. Ils vont recevoir des cours de développement des instructeurs.

Aux yeux d’Elena Abbati, la cheffe de l’Application de la loi à Onudc à Dakar, cette activité veut s’inscrire dans la cohérence du Plan stratégique national de lutte contre la drogue 2016-2020 et des recommandations des activités antérieures mises en œuvre par le projet de soutien au Plan d’action de la Cedeao de lutte contre la drogue.

Il s’agit, poursuit-elle, de renforcer, à travers cette formation, les capacités des formateurs sur des aspects spécifiques et d’aboutir à la création d’une équipe de formation intégrée ayant pour mandat la criminalité transnationale organisée.  ‘’Cette formation spécifique s’adresse aux personnels des services de détection et de répression sénégalais ainsi que les unités compétentes ayant mandat dans le domaine de la lutte contre les stupéfiants. Il faut aussi signaler que le Plan stratégique national de lutte contre la drogue 2016-2020 identifie la nécessité de renforcer les compétences du personnel des forces de l’ordre par des programmes spécialisés’’, a dit Mme Elena Abbati, hier, lors de la cérémonie d’ouverture de ce séminaire.

A travers ce séminaire, il s’agit aussi d’harmoniser les techniques de formation au sein des différentes académies de détection et de répression, et de favoriser une coopération et une coordination renforcée dans la lutte contre le trafic de drogue et la criminalité organisée.

C’est pourquoi, Cheikh Touré, Coordinateur régional d’appui à la Cedeao contre le trafic illicite de drogue et crimes associés, invite à créer une synergie dans l’action, pour mener à bien ce genre d’activité.CHEIKH THIAM

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*