L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE S’EST CONFORTÉE DE 7,1% EN MARS (DPEE)

L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE S’EST CONFORTÉE DE 7,1% EN MARS (DPEE)
L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE S’EST CONFORTÉE DE 7,1% EN MARS (DPEE)

 

Dakar, 6 mai (APS) – L’activité économique interne (hors agriculture et sylviculture) s’est confortée, au mois de mars 2019, de 7, 1 %, en rythme mensuel, indique la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Ce résultat est le fruit ’’d’une bonne progression d’ensemble’’ des secteurs primaire (+9,3%), secondaire (+11,3%), tertiaire (+5,7%) et de l’administration publique (+3,6%), précise la DPEE dans son Point mensuel de conjoncture de mars, un document rendu public au plus tard 30 jours après la fin de la période étudiée.

Le document consulté par l’APS souligne que sur une ’’base annuelle, une croissance de 4,8%, de l’activité économique hors agriculture et sylviculture, a été notée en mars 2019, principalement tirée par le tertiaire (+6,1%) et le secondaire (+5,6%)’’.
Le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture) a rebondi de 9,3%, en variation mensuelle, après son repli du mois précédent.

’’Cette situation traduit les performances du sous-secteur de l’élevage (+13,7%), la pêche s’étant contractée de 1,6% sur la période’’, explique la DPEE, ajoutant que ‘’sur une base annuelle, le secteur primaire hors agriculture et sylviculture s’est, par contre, légèrement replié (-0,4%) en mars 2019, en liaison avec les contreperformances de la pêche (-9,0%)’’.

En mars 2019 toujours, le secteur secondaire a progressé de 11,3%, en variation mensuelle.

Il est ‘’principalement, soutenu par la fabrication de produits agroalimentaires (+18,6%), la sous-branche +filature, tissage et ennoblissement textile+ (+44,2%), la construction (+12,8%), et les activités extractives (+8,3%)’’.

Par contre, relève le document, ‘’de faibles résultats sont observés dans le +travail de cuir et la fabrication d’articles de voyage et de chaussures+ (-57,7%), le +sciage et rabotage de bois+ (- 23,6%), les industries chimiques (-27,5%) et la fabrication de produits pharmaceutiques (-44,7%)’’.

Le Point mensuel signale que ‘’sur un an, une consolidation de 5,6% est notée dans le secteur secondaire, au mois de mars 2019, particulièrement portée par la fabrication de produits agroalimentaires (+14,7%), les activités extractives (+31,6%), la sous-branche de +filature, tissage et ennoblissement textile+ (+16,3%) ainsi que la +production et distribution d’électricité et de gaz+ (+13,3%)’’.

Selon le document, ‘’cette évolution est, toutefois, atténuée par les faibles résultats du +travail de cuir et fabrication d’articles de voyage et de chaussures+(- 76,5%), du +sciage et rabotage de bois+ (-39,9%) et de la +fabrication de ciment et d’autres matériaux de construction+ (-9,9%)’’.

Le secteur tertiaire s’est raffermi de 5,7% entre février et mars 2019.
Il est ‘’essentiellement soutenu par le commerce (+7,5%), l’ +information et communication+(+6,6%), les transports (+7,5%), les +activités financières et d’assurance +(+9,6%), les services d’+hébergement et restauration+(+5,6%) et l’enseignement (+3,9%)’’.

’’Comparativement à la même période de 2018, une croissance de 6,1% du tertiaire est notée en mars 2019, tirée par le commerce (+10,3%), l’+ information et communication+ (+6,3%), les +activités spécialisées, scientifiques et techniques+ (+6,9%) et le transport (+5,5%)’’, explique la même source.OID/AKS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*