’ACCÉLÉRATION SIGNIFICATIVE’’ DES DÉPENSES AU PREMIER TRIMESTRE (DPEE)

’ACCÉLÉRATION SIGNIFICATIVE’’ DES DÉPENSES AU PREMIER TRIMESTRE (DPEE)
’ACCÉLÉRATION SIGNIFICATIVE’’ DES DÉPENSES AU PREMIER TRIMESTRE (DPEE)

 

Dakar, 6 mai (APS) – La gestion budgétaire a été marquée au cours du 1er trimestre de 2019 par une accélération significative des dépenses publiques, associée à une hausse modérée des ressources budgétaires, indique la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

’’En effet, les ressources mobilisées à fin mars 2019, évaluées à 529,6 milliards, se sont accrues de 5,8% tandis que les dépenses ont fortement augmenté, de 57,3% en glissement annuel, atteignant 1014,8 milliards’’, souligne la DPEE dans son Point mensuel de conjoncture de mars, un document rendu public au plus tard 30 jours après la fin de la période étudiée.

’’Au total, ajoute le document consulté par l’APS, le déficit budgétaire est estimé à 485,2 milliards contre un déficit de 144,7 milliards à la même période de l’année précédente’’.OID/AKS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*