Kaolack : Grogne contre la reconduction des deux ministres du PS

 Kaolack : Grogne contre la reconduction des deux ministres du PS
 Kaolack : Grogne contre la reconduction des deux ministres du PS

 

http://www.seneweb.com/ La reconduction de Serigne Mbaye Thiam et d’Aminata Mbengue Ndiaye dans le nouveau gouvernement continue de susciter des grincements de dents au sein du Parti socialiste (Ps). Après Me Moussa Bocar Thiam, qui a même claqué la porte, la coordination départementale du Ps de Kaolack exige la « révocation ou la démission » des ministres précités.

Face à la presse ce mardi dans la capitale du Saloum, « la coordination départementale de Kaolack, associée à certains responsables socialistes, (maires, conseillers municipaux et départementaux) des départements de Kaolack, Nioro et de Guinguineo, persiste et signe que la décision de reconduire Serigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue Ndiaye comme ministres du Ps, est totalement arbitraire et injuste, violant par la même occasion, les principes fondamentaux cités dans la charte du militant et du préambule des dispositions statutaires et réglementaires de notre Parti ».

Dénonçant ce qu’ils qualifient de « confiscation de l’intérêt général de tous les socialistes », les contestataires, par la voix de leur porte-parole, Abdoulaye Gallo Diao, trouvent cette décision « nulle et de nuls effets ». La coordination « exige la démission ou la révocation de ces deux ministres imposteurs, usurpateurs, voleurs de postes et conspirateurs contre  l’intérêt général du Parti Socialiste».

Cette reconduction comporte, selon les socialistes de Kaolack, deux conséquences, à savoir « le départ massif des responsables et cadres socialistes de notre parti (et) l’organisation d’une grande résistance au sein du Ps par des responsables et militants dignes et courageux pour mettre fin à cette confiscation».

«  Serigne Mbaye Thiam s’appuie sur des lobbies »

http://www.seneweb.com/ A cet effet, ils invitent le secrétaire général Ousmane Tanor Dieng à « prendre toutes les dispositions nécessaires pour mettre fin à ce hold-up ».

Evoquant spécifiquement le « cas » de Serigane Mbaye Thiam, par ailleurs membre de ladite coordination, ils estiment que ce dernier « a fini de tuer le Ps dans la région de Kaolack sur l’autel de ses mesquineries politiciennes ». « Dépourvu de base politique, il s’appuie sur des lobbies qui n’ont ni foi ni loi pour confisquer l’intérêt général de notre Parti depuis 2012 », chargent-il.

La coordination départementale de Kaolack invite par ailleurs toutes les autres instances départementales du parti « à prendre conscience de l’ampleur des dégâts et de la gravité  de la situation pour se dresser contre la confiscation de l’intérêt général, puis contre la violation des dispositions statutaires et réglementaires du Parti socialiste ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*