Le Sénégal, un pays de paradoxes…

Le Sénégal, un pays de paradoxes...
Le Sénégal, un pays de paradoxes...

 

http://www.dakarmatin.com/ Il est magique, le Sénégal ce pays ! Il ne faut pas en douter. Voilà un pays béni des dieux où un individu qui se prétend chef religieux et qui n’est qu’un gourou, est accusé de meurtre.Uncourageux procureur l’envoie en prison avant qu’on ne réussisse à le sortir par une porte dérobée pour des soins en France d’où il revient requinqué. On le serait moins avec sa kyrielle d’épouses. Bien choyé, il reprend forme et se remet à ses « Thiants ». Des soirées d’agapes où tout est permis et rien n’est interdit. Notre mara est même courtisé de nouveau par le même Etat qui l’avait jeté en prison et qui lui envoie des délégations ministérielles lors de ses soirées. Suprême honneur, le Chef de ce charmant pays l’invite à la tribune officielle lors d’une manifestation qui a tout d’officielle. Il n’est pas n’importe qui. Il s’appelle Cheikh Bethio Thioune, un citoyen pas ordinaire et pas comme les autres, poursuivi par la Justice pour … meurtre. Pendant que ses co-accu- sés moisissent en prison, lui se la coule douce loin du Sénégal. Dieu reconnaitra les siens. Et voilà qu’à quelques semaines de son procès, oh, miracle ! sa santé vacille. Bien entendu, nos hôpitaux sont trop indigents pour lui faire recouvrer la santé. Et le voilà à Bordeaux alors qu’il était sous contrôle judiciaire.De petits bonheurs que l’on accorde qu’aux puissants. Et depuis trois jours, on ne parle que de sa mise prochaine au gnouf. Un proc puissant lui a ouvert les portes de la perpétuité. Un véritable show avec des effets de manches. Et ça s’enflamme. Il s’agit d’une mise en scène grotesque, croyez-nous. A moins d’un miracle ou d’une grâce présidentielle— compte tenu de son bel âge qui lui permet de s’occuper de sept belles épouses—, le Cheikh, le temps que l’on oublie, retrouvera ses soirées d’agapes tout en jouant son influent rôle dans ce charmant pays des multiples paradoxes

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*