Déficit de communication, relations distantes avec les gens, manque de collaboration : Idy sous le feu des critiques de ses alliés

 Déficit de communication, relations distantes avec les gens, manque de collaboration : Idy sous le feu des critiques de ses alliés
 Déficit de communication, relations distantes avec les gens, manque de collaboration : Idy sous le feu des critiques de ses alliés
Partagez ce contenu!

 

https://www.jotaay.net Idrissa Seck n’a pas que des problèmes avec son parti, où il est accusé d’être à l’origine de tous les départs. Dans sa propre coalition «Idy 2019», également, les gens disent qu’il n’entretient pas de bonnes relations humaines. C’est son principal défaut, d’après nos interlocuteurs. 

Il avait réussi à la faveur des élections présidentielles de février dernier à refaire son image. Parvenu même à déjouer tous les pronostics des observateurs à cause de sa nouvelle posture d’homme d’Etat proche du peuple. Sauf que tout cela n’était que pour les élections. C’est en tout cas ce que pensent nos interlocuteurs du côté de l’opposition, qui ont travaillé avec lui, dans le cadre de la coalition qui l’a porté aux élections présidentielles de février passé contre le Président Macky Sall. Nombre d’entre eux, qui l’avaient accompagné dans le cadre de la grande coalition «Idy 2019», soufflent en effet que le patron de Rewmi n’est pas celui que l’on pense. Entre Idrissa Seck, en public et sous le feu des projecteurs et Idrissa Seck, loin des regards, il y a un grand fossé. Des confidences obtenues de certains de ses alliés dans le cadre de cette coalition, rares sont ceux qui ont encore de ses nouvelles. «Le problème de Idy, ce sont les relations humaines. Il ne gère pas suffisamment ses relations avec les gens». Quand il a besoin de vous, il est prêt à tout ; sinon, il n’en a que pour sa personne», regrette ce leader, qui avait activement pris part à sa campagne. Ce dernier de souligner d’ailleurs que les rares personnes qu’il prenait le soin d’appeler au téléphone, pour les entretenir de certaines questions liées à la coalition, n’ont plus de ses nouvelles depuis longtemps. C’est Malick Gakou qui s’efforce encore de recoller les morceaux. C’est lui qui le poussait de temps à autre à prendre son téléphone pour appeler les uns et les autres. Et depuis que ce dernier s’est terré dans son coin, les choses sont ce qu’elles sont. Chacun vaque à ses occupations.

«Idy, dans sa tête, c’est un président de la République», selon un de ses alliés 

Si on en croit ce chef de parti politique, le changement radical d’Idrissa Seck, avant les élections présidentielles de février dernier et ce jusqu’à la fin de tout le processus, ce n’était en fait que pour tenter de convaincre les Sénégalais de sa nouvelle personnalité. Sinon, rien n’a changé en l’homme. «Idrissa Seck, dans sa tête, c’est un président de la République. N’accède pas à lui qui veut. Il est très difficile de travailler avec lui. Personnellement, je n’ai plus eu de ses nouvelles depuis les élections», a-t-il laissé entendre. «S’il veut vous joindre, il sait par quel canal passer, parce qu’il ne communique qu’à travers des canaux». Madou MBODJ


Partagez ce contenu!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*