Camp Leclerc : La boulimie foncière met la gendarmerie en colère

Camp Leclerc : La boulimie foncière met la gendarmerie en colère
Camp Leclerc : La boulimie foncière met la gendarmerie en colère

http://www.seneweb.com/ La boulimie foncière constatée sur le périmètre du Camp Leclerc sis à Liberté et au Camp de Thiaroye, considéré depuis 15 ans comme un sujet tabou, met la Gendarmerie dans tous ses états. Une situation (morcellement, empiètement et émiettement) qui date, selon Source A, des premières années du magistère de Me Abdoulaye Wade.

Ce qui révolte le plus les hommes en bleu, qui fustigent le décret 2017-486 du 6 avril 2017 portant désaffection d’une assiette foncière de 7 hectares, c’est que l’article 11 de la loi 64-46 du 17 juin 1964 sur les ouvrages militaires stipule que « les cantonnements et domaines militaires ne sont pas cessibles et sont frappés du sceau du secret défense ».

Boulimie foncière sur le périmètre du Camp Leclerc:Qui veut déposséder la Gendarmerie?

https://actusen.sn/ Convoité, dès les premières années du Magistère de Me Abdoulaye Wade, le périmètre militaire du Camp Leclerc, qui avait échappé à la boulimie foncière à Dakar, contrairement au Casernement militaire de Thiaroye, continue de subir les coups de boutoirs de certains affairistes. Entre empiètement et émiettement, tout y passe.

Au cœur de ce scandale qui risque de faire des vagues, dans les jours à venir, un très grand dignitaire religieux, bénéficiaire de près de huit hectares issus de la réserve du domaine militaire du Front de Terre.

D’après SourceA qui rapporte l’information, en sus des aires de sports et de tirs qui sont déjà délestées, ce sont les bâtiments abritant les familles des gendarmes qui sont sur le point de disparaître. Les gendarmes qui voient rouge, alertent.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*