Baisse de 0,6% des prix à la consommation en mars

Baisse de 0,6% des prix à la consommation en mars
Baisse de 0,6% des prix à la consommation en mars

 

APA-Dakar (Sénégal) Par Massamba Sall-Les prix à la consommation au Sénégal ont enregistré une baisse de 0,6% au mois de mars 2019 comparés au mois précédent, a appris APA mercredi auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Selon cette structure, l’évolution relevée s’est produite sous l’effet d’une baisse des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées, des services de communication et des articles d’habillement et chaussures.

Les prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées ont ainsi reculé de 1,8% du fait principalement de la chute des prix des poissons frais (moins 7,0%), des légumes frais en fruits ou racines (moins 5,8%), des légumes secs et oléagineux (moins 4,1%) et des autres fruits frais (moins 3,7%).

« L’amélioration de l’offre en poissons et légumes frais est à l’origine de la baisse des prix observée », souligne l’ANSD. Toutefois, la hausse des prix des autres produits frais de mer ou de fleuve (plus 6,5%), de la viande de mouton (plus 1,8%), des tubercules et plantains (plus 1,5%), ainsi que des céréales non transformées (plus 0,6%), a amoindri la tendance baissière de l’indice des prix de la fonction au cours du mois sous revue.

Quant aux prix des services de communication, ils ont diminué de 0,7%, en raison d’un repli de ceux de la communication téléphonique (moins 0,8%), ainsi que du matériel de téléphonie et de télécopie (moins 0,8%).

De leur côté, les prix des articles d’habillement et des chaussures ont fléchi de 0,4%, sous l’effet essentiellement d’une diminution de ceux des vêtements de dessus hommes (moins 2,3%) et des autres articles vestimentaires et accessoires d’habillement (moins 1,4%).

Concernant les prix des services de l’enseignement, de transports et de loisirs et culture, ils sont demeurés stables au cours de la période sous revue. Par contre, ceux des biens et services divers ont progressé de 0,1%, sous l’effet d’une augmentation des prix des produits pour soins corporels (plus 0,2%).

Les prix des services de logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles ont aussi progressé de 0,1% à cause d’une accélération des prix des produits pour l’entretien et réparation courante (plus 0,6%).

De même, les meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer ont enregistré une augmentation de 0,1% de leurs prix au mois de mars 2019.

De leur côté, les prix des boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants ont augmenté de 0,2%, en liaison particulièrement avec la hausse de ceux des tabacs et stupéfiants (plus 0,3%).

Le relèvement de 0,6% des prix des services de restaurants et hôtels est lié, selon l’ANSD, à celui des prix des services de restaurants, cafés et établissements similaires (plus 0,6%), ainsi que des hôtels et autres services d’hébergement (plus 0,2%).

Concernant les services de santé, leur renchérissement de 1,5% est expliqué principalement par celui des médicaments traditionnels (plus 8,3%), des services de laboratoires et de radiologie (plus 7,0%), et des services des auxiliaires médicaux (plus 3,2%).

L’inflation sous-jacente (hors produits frais et énergie) est restée stable en rythme mensuel. Quant aux prix des produits locaux, ils ont diminué de 0,8% tandis que ceux des produits importés se sont bonifiés de 0,1%.

En variation annuelle, les prix à la consommation au Sénégal ont augmenté de 0,9%.MS/te/APA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*