Suppression du poste de PM : Les inquiétudes de Pr Abdoulaye Dièye

Suppression du poste de PM : Les inquiétudes de Pr Abdoulaye Dièye
Suppression du poste de PM : Les inquiétudes de Pr Abdoulaye Dièye

http://www.seneweb.com/ L’inquiétude est le sentiment qui anime Pr Abdoulaye Dièye à propos du projet de suppression du poste de Premier ministre. Le constitutionnaliste est convaincu qu’on s’achemine « dangereusement » vers un système présidentialiste fort où il n’y aura plus « de mécanismes de sortie de crise entre les pouvoirs et plus de principe de révocabilité institutionnelle », notamment entre l’exécutif et le législatif.

« Comme disait Montesquieu, ‘le pouvoir arrête le pouvoir’. Mais cela ne sera pas le cas ici car on va vers un système où il n’y aura ni droit de dissolution (pour le président de la République) ni motion de censure (pour l’Assemblée nationale), regrette Pr Dièye, ce dimanche, dans Objection (Sud Fm). C’est-à-dire que le président de la République ne peut rien contre le parlement et ce dernier aussi ne peut rien contre l’exécutif. »

A ceux qui dédramatisent en citant les exemples de 1963 et 1983, il rappelle que les contextes ne sont pas les mêmes. Et développe : « En 1963 on sortait de la crise de 1962 avec l’emprisonnement de Mamadou Dia. Senghor ne voulait plus du bicéphalisme à la tête de l’exécutif. En 1983 Diouf venait d’être élu et avait besoin d’asseoir son pouvoir pour éviter un quelconque dauphinat. Là on n’a, à un aucun moment, senti que le Président Macky Sall est gêné par son Premier ministre. »

L’autre effet pervers de cette réforme, constaté par Pr Dièye, c’est l’hypertrophie du pouvoir présidentiel qui réintègre les prérogatives du Premier ministre et l’ensemble des services rattachés à la Primature. Le constitutionnaliste rappelle que ces services sont une quarantaine et « ce ne sont pas n’importe quels services; il y a la Dscoss, l’Armp entre autres ».

Sans compter, signale Abdoulaye Dièye, que la tâche sera « très lourd pour le président et cela risque d’être compliqué ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*