«TOUTES LES FRACTIONS DU MFDC SE SONT RETROUVÉES, SAUF SALIF SADIO…

«TOUTES LES FRACTIONS DU MFDC SE SONT RETROUVÉES, SAUF SALIF SADIO…
«TOUTES LES FRACTIONS DU MFDC SE SONT RETROUVÉES, SAUF SALIF SADIO…

http://www.dakarmatin.com/ En marge de la caravane initiée le week-end dernier à Mboro par l’ancien député Cheikh Tidjane Ndiaye, pour remercier les populations d’avoir voté pour Macky Sall, Robert Sagna s’est prononcé sur le processus de paix en Casamance. L’ancien maire de Ziguinchor a révélé qu’il y a eu récemment deux rencontres en Guinée Bissau, à l’initiative du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC). A cette occasion, indique-t-il, toutes les fractions du MFDC étaient présentes sauf Salif Sadio.

Robert Sagna était ce Week-end à Mboro, pour assister à la caravane initiée par l’ex-député Cheikh Tidjane Ndiaye qui tenait à remercier les militants, sympathisants et toutes les populations qui ont voté pour Macky Sall le 24 février dernier. En marge de la manifestation, le secrétaire général du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie (Rsd) s’est prononcé sur le processus de paix en Casamance. Et c’est pour révéler que le groupe de réflexion pour la paix s’est rendu à deux reprises en Guinée Bissau (le 18 février et le 25 mars), à la demande du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC). A cette occasion, les deux parties ont échangé sur le processus de paix en Casamance. Même s’il refuse d’entrer dans les détails des discussions, l’ancien ministre de l’Agriculture parle de rencontres très importantes. D’autant qu’elles se sont déroulées en présence de toutes les factions, à l’exception de Salif Sadio. «Ce qui laisse penser que de grands pas ont été faits vers la paix en Casamance.

C’est la première fois que toutes ces factions se retrouvent dans ces conditions. Et rien ne dit que demain Salif Sadio ne se joindra pas à cette dynamique. Dans le passé, il y avait quatre maquis dirigés chacun par un chef. Si aujourd’hui, on constate une unité qui se construit, c’est un réel progrès», a-t-il indiqué avant d’ajouter : «lorsque des foras étaient organisés dans les zones, les combattants venaient y participer et Salif Sadio envoyait chaque fois des représentants. Je suis très optimisme. Il y a actuellement des avancées très significatives. C’est un dossier qui avance et le Président Macky Sall le suit très bien».

Évoquant les questions purement politiques, l’ancien ministre Robert Sagna qui détient le record longévité dans le gouvernement (25 ans de présence) et à la tête de la mairie de Ziguinchor (même nombre d’années) affirme qu’il n’est plus candidat à quoi que ce soit. «Nous sommes toujours dans la coalition Benno Bokk Yaakaar, mais l’activité politique du Rsd n’est pas statique, elle est permanente. Selon les évènements et les circonstances, notre parti se manifeste. C’est donc le cycle naturel des évènements politiques qui dicte notre organisation, nos comportements et nos propres décisions», explique Robert Sagna

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*