Secteur primaire : Une croissance de 2,2%, en variation trimestrielle

Secteur primaire : Une croissance de 2,2%, en variation trimestrielle
Secteur primaire : Une croissance de 2,2%, en variation trimestrielle

https://www.lejecos.com/Comparée au troisième trimestre de 2018, l’activité du secteur primaire a progressé de 2,2%, imputable à une hausse de la valeur ajoutée dans les sous-secteurs de la pêche (+11,0%) et de l’agriculture (+2,3%). Cette hausse a été amoindrie par la baisse de la valeur ajoutée de l’élevage et chasse de 0,8%.

L’information est de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) dans sa Note sur le Pib trimestriel.

Par rapport au quatrième trimestre de 2017, la valeur ajoutée du secteur primaire, en volume, a progressé de 8,7%. Ce résultat est expliqué par la performance de la pêche (+11,9%), de l’agriculture (+10,1%), de l’élevage (+4,0%) et de la sylviculture (+9,0%).

L’accroissement de la valeur ajoutée agricole est notamment favorisé par les bonnes récoltes de mil, sorgho, maïs, riz pady et autres céréales durant la campagne agricole 2018-2019. «La performance de la pêche est en liaison avec la hausse des débarquements. Sur une base annuelle, la valeur ajoutée du secteur primaire en volume a progressé de 8,5 % en 2018 », renseigne le document. Adou FAYE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*