Bruno Le Maire : « Le Sénégal est le visage de l’Afrique qui réussit »

Bruno Le Maire : "Le Sénégal est le visage de l'Afrique qui réussit"
Bruno Le Maire : "Le Sénégal est le visage de l'Afrique qui réussit"

http://www.seneweb.com Le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, qui effectue une visite de 24h à Dakar, a salué, ce vendredi 29 mars, les pas du Sénégal vers le développement. Il s’exprimait à l’occasion du lancement officiel de « Choose Africa », une initiative française visant à « accélérer la croissance des petites et moyennes entreprises en Afrique ».

« Le Sénégal est le visage de l’Afrique qui réussit, le visage de l’esprit d’entreprise. Le Sénégal a défini une stratégie économique de développement qui a, aujourd’hui, donné des résultats, a-t-il relevé. Ce qui lui a permis d’avoir un taux de croissance de plus de 6% depuis plusieurs années et d’avoir des perspectives économiques solides.

En économie, seuls les choix à long terme permettent d’atteindre notre unique objectif à savoir améliorer la vie quotidienne de nos concitoyens. » Bruno Le Maire a ensuite annoncé que la France va consacrer plus de 2,5 milliards d’euros (1637,5 milliards de francs Cfa) au financement et à l’accompagnement des Start-up, TPE (Très petites entreprises) et PME (Petites et moyennes entreprises) sur le continent africain d’ici à 2022.

Ainsi, chiffre-t-il, près de 10 000 entreprises africaines pourront ainsi être accompagnées au cours de cette période.

« Seule une PME sur 5 accède aux crédits bancaires »

Abordant « l’importance » de l’initiative « Choose Africa », qui vise à appuyer les Start-up et les PME, le ministre français a invoqué le rythme d’évolution de la population du continent.

Il dit : « L’Afrique est confrontée à des défis démographiques considérables. Plus de 150 millions de jeunes qu’il va falloir insérer dans le marché de l’emploi d’ici à 2050. Ce sont les Start-up et des PME fortes qui peuvent permette de les relever. » Venu présider la rencontre, le ministre sénégalais de l’Économie et des Finances a pointé les problèmes d’accès au financement auxquels sont confrontés les PME africaines.

« En Afrique, seule une PME sur 5 accède aux crédits bancaires, indique Amadou Ba. Ces absences d’appui financier limitent leur marge de manœuvre pour saisir les opportunités offertes par la montée en puissance de la classe moyenne. C’est dans ce contexte que le président de la République a lancé, en 2017, la Délégation à l’entrepreneuriat rapide (Der) avec des dotations exceptionnelles de 30 milliards de francs CFA. Cela a profité à 183 mille bénéficiaires. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*