Pour les 90 ans d’Amadou Mahtar Mbow Par Amadou KANE

Pour les 90 ans d’Amadou Mahtar Mbow Par Amadou KANE
Pour les 90 ans d’Amadou Mahtar Mbow Par Amadou KANE

À mon beau-père

cet homme illustre,reconnu de tous

« Dal leen ak jàmm » au nom de mon épouse Awa Mbow et de tous mes enfants ici présents.

C’est  un  insigne  honneur  pour  moi  de  vous  accueillir  ici  et  je  reste également conscient de l’immense privilège que votre présence ici, en ce jour, constitue pour nous. C’est pour cela que je suis tout à la fois, ravi, réjoui et radieux que notre modeste demeure abrite une partie de la commémoration des 90 ans de ce Grand Homme qu’est Amadou Mahtar Mbow. Merci donc Tonton et merci Maman de nous avoir offert ce privilège.

J’appelle mon beau-père « Tonton » : c’est une commodité de langage!Il est évidemment beaucoup plus qu’un « tonton » pour moi.Il est un père. Il est un conseiller. Il est un modèle.

Dès les premiers jours de notre rencontre, une fois les présentations faites, il m’a dit : « toi, tu es donc mon fils ». Et cela ne s’est jamais, jamais, jamais démenti  depuis lors.

Mon beau-père est mon conseiller. Ses conseils sont multiples, toujours d’à-propos et systématiquement pratiques. Si je veux en tirerleur substance commune, ils ont consisté à me recommander de me doter toujours de hauts standards et de m’astreindre à lesrespecter. Il a toujours souhaité que ceux pour lesquels il a de l’estime se fixent des objectifs ambitieux et qu’ils visent toujours  à les  dépasser.  Il  avait  l’habitude  de  dire  « bula  kenn  yab si  sa liggéy ».

Mon beau-père est aussi un modèle. Il est manifeste aux yeux de tous ceux qui le connaissent de près (et même de loin !)que c’est unhomme qui fait ce qu’il a à faire et qui correspond à ce qu’il doit faire. En cela, c’est un homme qui prêche, qui cultive et qui pratiquela valeur d’exemplarité.

Amadou  Mahtar  Mbow  c’est  la  noblesse  de  cœur ;  c’est  la  noblesse d’esprit ; c’est la noblesse de comportement.

Noblesse de cœur : c’est un homme d’une très grande générosité, pétri de bonté avec un sens élevé du partage, partage de ce qu’IL A(ce qu’il possède) et partage de ce qu’IL sait (ce qu’il connaît et maîtrise]

Amadou Mahtar Mbow, un combat pour l’Afrique un destin pour l’humanité

Noblesse   d’esprit :   les   interlocuteurs   d’Amadou   Mahtar   Mbow   sont toujours impressionnés par sa facilité d’analyse, uneanalyse toujours orientée vers  les  préoccupations  de  l’humain  et  de  l’humanité.  La  puissance  et  cette finesse de son analyse lui confèrent une capacité de vision prospective qui confine presque à la  prémonition.

Noblesse de comportement : le comportement de cet homme est la résultante   d’un   grand   courage,   d’une   exquise   courtoisie,  d’une   chaleur communicative,  d’un  calme  olympien.  On  peut  ne  plus  être  frappé  par  la modestie et l’humilité de cet hommefamilier des Grands de ce monde – dont il fait partie – et si à l’aise avec les petites gens.

Noblesse à la fois du cœur, de l’esprit et du comportement. Il n’y a pas de plus grande noblesse, je dirais même qu’il n’y a pas de plus vraie noblesse que celle combinant ces trois que je viens de citer et dont il est doté à  profusion.

Avec ses autres gendres, vous me permettrez cette allitération assez facile« que c’est beau, en ce beau jour, d’avoir ce beau-père » Bon anniversairePour les 90 ans d’Amadou Mahtar Mbow Par Amadou KANE

À mon beau-père

cet homme illustre,reconnu de tous

« Dal leen ak jàmm » au nom de mon épouse Awa Mbow et de tous mes enfants ici présents.

C’est  un  insigne  honneur  pour  moi  de  vous  accueillir  ici  et  je  reste également conscient de l’immense privilège que votre présence ici, en ce jour, constitue pour nous. C’est pour cela que je suis tout à la fois, ravi, réjoui et radieux que notre modeste demeure abrite une partie de la commémoration des 90 ans de ce Grand Homme qu’est Amadou Mahtar Mbow. Merci donc Tonton et merci Maman de nous avoir offert ce privilège.

J’appelle mon beau-père « Tonton » : c’est une commodité de langage!Il est évidemment beaucoup plus qu’un « tonton » pour moi.Il est un père. Il est un conseiller. Il est un modèle.

Dès les premiers jours de notre rencontre, une fois les présentations faites, il m’a dit : « toi, tu es donc mon fils ». Et cela ne s’est jamais, jamais, jamais démenti  depuis lors.

Mon beau-père est mon conseiller. Ses conseils sont multiples, toujours d’à-propos et systématiquement pratiques. Si je veux en tirerleur substance commune, ils ont consisté à me recommander de me doter toujours de hauts standards et de m’astreindre à lesrespecter. Il a toujours souhaité que ceux pour lesquels il a de l’estime se fixent des objectifs ambitieux et qu’ils visent toujours  à les  dépasser.  Il  avait  l’habitude  de  dire  « bula  kenn  yab si  sa liggéy ».

Mon beau-père est aussi un modèle. Il est manifeste aux yeux de tous ceux qui le connaissent de près (et même de loin !)que c’est unhomme qui fait ce qu’il a à faire et qui correspond à ce qu’il doit faire. En cela, c’est un homme qui prêche, qui cultive et qui pratiquela valeur d’exemplarité.

Amadou  Mahtar  Mbow  c’est  la  noblesse  de  cœur ;  c’est  la  noblesse d’esprit ; c’est la noblesse de comportement.

Noblesse de cœur : c’est un homme d’une très

[Message tronqué]  Afficher l’intégralité du message

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*