Aminata Touré sur le 3e mandat : «L’opposition cherche désespérément matière à…»

Aminata Touré sur le 3e mandat : «L’opposition cherche désespérément matière à…»
Aminata Touré sur le 3e mandat : «L’opposition cherche désespérément matière à…»

https://www.pressafrik.com/ La question d’un troisième mandat pour Macky Sall ne mérite pas d’être débattue. C’est l’avis de l’Envoyée spéciale du chef de l’Etat Aminata Touré. Cette dernière soutient que c’est une trouvaille de l’opposition qui «cherche désespérément matière à s’opposer».

«L’opposition cherche désespérément matière à s’opposer». Ce sont par ces mots qu’Aminata Touré a cherché à évacuer la question d’un troisième mandat qui pollue l’environnement politique, surtout après la sortie du ministre de la Justice déclarant qu’en «principe », Macky Sall ne pourrait pas briguer un nouveau mandat en 2024.

«Mimi» Touré martèle, dans un entretien accordé au journal L’Enquête, que ce débat n’en est pas un d’autant plus que le principal concerné a déjà clos le débat : «Je ne sais pas en quelle langue le président de la République doit-il s’exprimer pour se faire définitivement comprendre. Il a dit et redit avec moult détails qu’il ne peut y avoir de troisième mandat. La chose est claire et limpide. Ce débat, le Président l’a vidé lui-même».Ousmane Demba Kane

AMINATA TOURÉ:«ON NE PEUT PAS FORCER L’OPPOSITION À DIALOGUER»

http://www.emedia.sn Le président Macky Sall ne reste pas suspendu aux lèvres de l’opposition. La précision est faite par Aminata Touré face au silence de Me Abdoulaye Wade, Idrissa Seck et Cie, suite à l’appel au dialogue lancé par le chef de l’Etat depuis le 5 mars dernier. Dans un entretien accordé à Enquête, l’Envoyée spéciale du président de la République met l’opposition devant ses responsabilités. « On ne peut pas (la) forcer à dialoguer, si elle ne le souhaite pas », martèle-t-elle.
Enfonçant le clou, l’ancien Premier ministre soutient qu’ « elle (opposition) rate ainsi l’opportunité de poser ses préoccupations sur la table et de trouver ensemble des solutions, pour peu que l’objectivité et la bonne foi prévalent. » Ainsi, elle espère « qu’une fois l’amertume de la défaite passée, l’opposition reconnaîtra les vertus du dialogue afin de faire évoluer positivement notre démocratie. On ne peut que le souhaiter. »

Maintenant, souligne Aminata Touré, « le président Macky Sall ne reste pas suspendu aux lèvres de l’opposition. Il a été élu et bien élu pour mettre en œuvre son programme de développement économique et social. Il va s’y atteler sans attendre. Et la porte restera toujours ouverte pour dialoguer. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*