Docteur Amadou Tidiane Ly contredit Moubarak Lô

Docteur Amadou Tidiane Ly contredit Moubarak Lô
Docteur Amadou Tidiane Ly contredit Moubarak Lô

http://www.rewmi.com Amadou Tidiane Ly, Docteur en Sciences politiques et par ailleurs enseignant à l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar (ex Ensut), prend avec des pincettes le rapport de Moubarak Lô. Lequel document qui mentionne qu’Ousmane Sonko doit ses performances aux -34 ans, aux BAC+….

 Macky Sall a été réélu au premier tour de la présidentielle du 24 févier. Il a obtenu 58,26% des suffrages. Il devance ainsi de 37,75 points son suivant immédiat, Idrissa Seck. D’après une étude réalisée par Moubarack Lô, Macky a réalisé ses meilleures performances chez les femmes, dans la zone Nord, chez les personnes de plus de 50 ans. Le rapport avance qu’Ousmane Sonko a fait une percée chez les -34 ans, les BAC+, dans la zone Sud et chez les hommes ». Un rapport qui ne semble pas convaincre l’analyse politique Amadou Tidiane Ly. « Que Macky soit élu par les femmes et les personnes de plus de 50 ans est flatteur, certes, mais il faut également souligner que la probabilité de jeunes qui ont voté pour Macky est aussi importante. Il y a une très bonne frange de l’électorat jeune qui a voté pour Macky Sall et pas seulement pour Sonko », a déclaré docteur Ly. « Idy (20,51%)  et Sonko (15,67%)  ont fait des scores honorables, mais il faut relativiser et faire une analyse beaucoup plus crédible de ce rapport », dit-il. Ousmane Sonko pourra-t-il fidéliser son électorat ? Docteur Ly pense que ce sera très difficile pour le leader Sonko de consolider son score à la Présidentielle du 24 février 2019. La raison ? Selon Ly, l’histoire politique du Sénégal a toujours démontré qu’il est extrêmement difficile de fidéliser son électorat après une première participation à une élection présidentielle. Il en veut pour preuve l’effritement de l’électorat de Moustapha Niasse et de Djibo Ka après avoir obtenu respectivement 16 et 7,08 % à la Présidentielle de 2000. Idem pour Idy  qui a vu son score dégringoler entre 2007 et 2012. Si Idy et Sonko veulent « fidéliser » leur électoral, docteur Ly leur recommande de jouer le jeu démocratique en portant l’habit de l’opposant républicain. « La première chose qu’ils (Idy et Sonko) devront faire, est de répondre à l’appel du Chef de l’Etat afin de s’asseoir avec lui autour d’une table pour discuter du fichier électoral, du parrainage et des problèmes des cartes d’identité biométriques », suggère-t-il. «Le dialogue politique doit permettre de stabiliser définitivement nos institutions une bonne fois », ajoute-t-il. « Si Idy et Sonko persistent dans le nihilisme, ils ne réussiront pas », prévient-il.

« Affinités électorales et non vote ethnique ou religieux »

La polémique sur un éventuel troisième mandat de Macky Sall est un faux débat pour  Ly. « C’est le second et dernier de Macky», a-t-il signalé. Avant d’ajouter : « La presse doit arrêter ce débat et éviter de poser la question aux acteurs politiques », dit-il. Autre enseignement de cette présidentielle, les apparentes lignes de fractures territoriales avec le vote religieux ou ethnique et régionaliste. En tout cas, pour le docteur Ly, il n’ya pas eu de vote identitaire, mais des affinités électorales. Cependant, il exhorte les acteurs à manipuler ces concepts avec précaution au motif que nous avons hérité des équilibres qui fondent notre identité nationale. « Il faut éviter d’aller vers de telles dérives qui peuvent saper la cohésion nationale », a-t-il souligné.M.BA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*