«3éme mandat de Macky» Daouda Mine de IGfm «corrige» Ismaila Madior Fall

«3éme mandat de Macky» Daouda Mine de IGfm «corrige» Ismaila Madior Fall
«3éme mandat de Macky» Daouda Mine de IGfm «corrige» Ismaila Madior Fall

http://www.rewmi.com/ La possibilité d’un troisième mandat pour le président Macky Sall installe déjà une panade juridique juste au lendemain de sa réélection. Après la sortie du ministre de la justice non moins Professeur de droit constitutionnel qui déclarait dans un entretien accordé au journal Enquête. « Pour moi, la constitution est claire, mais j’ai entendu des professeurs de droit dire que telles que les dispositions ont été rédigées, le président peut faire un autre mandat. En principe, c’est le deuxième et le dernier mandat. D’autres ont donné leurs avis en disant que les dispositions ne sont pas claires. Il appartient au président de la République d’apprécier ».

C’est au tour du Rédacteur en Chef de IGfm, le journaliste Daouda Mine, d’interpréter cette disposition de la constitution de 2016.

« Ismaïla Madior, il n’y a pas de «en principe» qui vaille. Parce qu’il ne saurait y avoir une « exception » ici.

Le 2e alinéa de l’article 27 de la Constitution de 2016 qui ramène le mandat du Président de la République de 7 à 5 ans est clair, net, précis : «Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs».

Une seule interprétation est donc possible : que le premier mandat soit un septennat ou un quinquennat importe peu. Le 2 avril prochain, lorsque Macky Sall prêtera serment, il entamera son second et dernier mandat et aucun artifice juridique, aucune interprétation, aucune gymnastique intellectuelle, ne peuvent faire de lui un candidat en 2024.« 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*